Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

AUSSI BIZARRE QUE CELA PUISSE PARAITRE, LA  BANQUE HSBC VIENT DE PRODUIRE UNE ÉTUDE QUI CONFORTE PLEINEMENT LA CGT DANS SA LUTTE POUR LA DÉFENSE LA RETRAITE PAR RÉPARTITION, POUR L'AUGMENTATION DES SALAIRES, ET POUR L’ÉGALITÉ SALARIALE HOMME-FEMME.

Évidemment conforter les arguments à la CGT n’est pas le but de cette banque Suisse. Son objectif est d’inciter les vieux à épargner plus, et les jeunes à épargner plus tôt — profits d’abord — sauf que l’étude montre aussi que cela ne marche pas !

LE POUVOIR D’ACHAT EN BERNE FAIT CHUTER L'ÉPARGNE :

Faut-il se tourner vers l'épargne pour préparer sa retraite ? A l'évidence non ! Car préparer sa retraite de cette manière s'avère — d'après cette étude — une quasi-impossibilité pour l’immense majorité des salariés, d'autant que l'épargne baisse :

Extraits:

"Ceci [la baisse de l’épargne] est peut-être dû au fait que plus de trois actifs sur cinq (62 %) affirment que leur revenu n’est pas en phase avec le coût de la vie. En outre, près de la moitié des actifs (47 %) ont vu leur capacité d’épargne réduite par rapport à l’année précédente."

"L’épargne subit le contrecoup de la crise économique. Plus d’un quart des actifs (29 %) ont soit arrêté, soit réduit leur épargne destinée à l’achat d’une résidence secondaire ou à un investissement locatif et 26 % ont arrêté ou réduit leur épargne destinée aux études de leurs enfants."

"En dépit de quelques signaux de reprise économique dans le monde, la confiance est en berne ; 38 % des actifs sont moins confiants pour l’avenir de leurs finances qu’il y a un an."

MAIS SURTOUT, VOICI CE QUI, D'APRÈS HSBC, PLOMBE L'ÉPARGNE-RETRAITE DES FRANÇAIS :

Voici les raisons qui conduisent les français à ne pas pouvoir épargner pour leur retraite, d'après l'étude HSBC. A l'évidence, depuis que le salariat existe, ça change peu ! C'est ce qui a conduit à la création des systèmes par répartition !

Voici les raisons qui conduisent les français à ne pas pouvoir épargner pour leur retraite, d'après l'étude HSBC. A l'évidence, depuis que le salariat existe, ça change peu ! C'est ce qui a conduit à la création des systèmes par répartition !

extraits:

"Le manque de moyens : Plus de la moitié (52 %) des actifs estiment qu’ils n’ont pas les moyens de préparer leur retraite de façon adéquate"

"Des obligations plus urgentes : Un quart (25 %) des actifs déclarent rembourser leur crédit immobilier, tandis que près d’un sur cinq (19 %) indiquent rembourser d’autres crédits."

Si "au cours de leur vie active, les actifs projettent en moyenne d’épargner 14 % de leur revenu en vue de leur retraite, (…) en réalité, les retraités actuels n’ont épargné que 6 % de leur revenu au cours de leur vie active."

Mais surtout: "74% des français ont subi l'impact d'un événement significatif dans le courant de leur vie, qui les a empêché de continuer d'épargner pour leur retraite"

RETRAITES ? REVENIR AUX FONDAMENTAUX DE LA RÉPARTITION !

A l'évidence, chercher à assurer la retraite à l'aide de l'épargne est un leurreLa financer par ce biais s'avère un objectif impossible à atteindre par l'immense majorité des salariés.

Pour la CGT il faut revenir aux fondamentaux. Il reconquérir un haut niveau de droits à la retraite, pour assurer à tous les salariés le droit à une retraite, dès l’âge de 60 ans, avec les moyens de vivre dignement.

La qualité de la vie en retraite dépend de la qualité de la vie au travail.

Le droit à la retraite doit être solidement articulé au droit au travail et au salaire ; il doit donc être en lien étroit avec la bataille revendicative sur la sécurité sociale professionnelle, l’emploi, les salaires et le bien être au travail.

Lire les repères revendicatifs de la CGT sur la Retraite

 

Source

 

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :