Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est une première, avec ce Gouvernement dit de gauche,  la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) va avoir accès aux relevés de comptes courants et d’épargne des bénéficiaires de la CMU, qui évite aux plus démunis d’avancer les frais non remboursés par la Sécurité Sociale chez un généraliste ou à l’hôpital.

 

Objectif  : lutter contre la fraude en vérifiant que les revenus déclarés correspondent bien aux mouvements sur leurs comptes.

 

ON CROIT REVER....

 

Certes, la fraude aux prestations sociales est un problème, qui justifie pleinement qu’on s’en préoccupe. 

La cour des comptes estime que ce type de fraude pourrait avoisiner 2 à 3 milliards d’euros. 

C'EST BEAUCOUP......

 

C’est cependant  c’est 3 fois moins que le non recours aux prestations sociales, c’est à dire les familles qui pourraient en théorie bénéficier d’aides mais n’en bénéficient pas en pratique. Le non recours est en effet estimé (entre RSA, prestations familiale et de logement) à plus de 10 milliards d’euros par an.

 

Certes cette fraude pèse sur les Finances Publiques, mais pourquoi ne pas également s’inquiéter de la Fraude Fiscale qui représente environ 60 à 80 Milliards d’euros par an

 

Ce montant représente entre 16,7 et 22,3% des recettes fiscales brutes de l'État, voire plus 

Il représente le double des économies budgétaires inscrites dans la loi de Finances 2015.

Dit autrement, si les 60 à 80 milliards d'euros étaient vraiment versés dans les caisses de l'État, la logique austéritaire prônée par le gouvernement en prendrait un sacré coup.

 

En cette période où l’on cherche par tous les moyens à trouver des ressources nécessaires pour équilibrer nos comptes, on le voit bien la lutte contre la fraude fiscale est donc une priorité, mais nos Gouvernants l’entendent-ils de la sorte ?

 
 
Avec Hollande, la Chasse aux Pauvres est ouverte
Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :