Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est la fin des vacances et avec la rentrée s’applique LA Nouvelle Réglementation sur l’Aménagement du Temps de Travail.

 

Les mobilisations massives des 15 et 26 juin n’ont pas permis de faire entendre la voix des agents, au moins sur ce point.

 

Seule petite concession de la Direction : les horaires variables du matin s’échelonnent de 8h à 9h au lieu de 8h45 initialement prévu. Et encore, la DGSD a signé une note le 31/7/15 qui a semé le trouble parmi les services puisque celle-ci reste sur le projet initial et entérine la créneau 8h-8h45 ! Elle n’aura sans doute pas eu le temps de consulter le vote des conseillers départementaux !

 

Toujours est-il que nous nous interrogeons sur ce qui à conduit à cette rigidification des horaires. On entend tantôt que certains agents ne font pas leurs horaires, tantôt qu’il y a trop d’heures supplémentaires donnant droit à repos compensatoires…. Difficile de s’y retrouver et de ne pas devenir schizophrène ; d’autant qu’aucun exemple factuel n’a pu être apporté par la Direction.

 

Toutefois, cela laisse à penser que les Responsables qui ne savaient pas gérer leurs équipes ne deviendront pas beaucoup plus compétents avec ce nouveau règlement. Car il en soulève des questions ce nouveau règlement et l’amateurisme dans lequel l’application de cette réformette se déroule, suscite plus d’interrogations encore.

 

Tout semble se faire dans la hâte et la précipitation, sans véritable réflexion sur ce que la Direction a à la bouche en toute circonstance : la qualité du service public !

 

Oui tous les services de la collectivité seront opérationnels et accessibles jusqu’à 17h (comme cela était déjà le cas…). Mais qu’en est-il de l’agent de la DDS qui sort du Tribunal à 12h15 et qui doit accompagner un mineur confié au Président du Département à la MADEF ou au Centre Don bosco à Monthermé ? A 12h30, il vire tout le monde de la voiture pour manger son sandwich en leur demandant de patienter 3/4 d’heure sans bouger ? Qu’en est-il des situations d’urgence (par définition imprévisibles) qui sont à gérer sur le temps de midi ou après 18h00 ?

 

Les agents de la collectivité ont encore une conscience professionnelle et une déontologie. Il est fort à penser qu’ils feront leur travail en conscience et se feront « avoir »au moment du décompte de leur temps de travail version DGSD (c’est-à-dire jamais entre 12h30 et 13h15).

 

Certains diront : « ce n’est pas si grave ! Et puis, ça n’arrive pas si souvent ! » Peut-être, (quoique c’est de plus en plus fréquent) ; mais du travail qui n’est pas pris en compte ça s’apparente à de l’esclavage !! Le CD08, malgré la météo se transformerait-il en une exploitation cotonnière sudiste ?

 

Il n’y a qu’un pas que nous risquons fort de franchir si l’on n’y prend pas garde.

 

Et si sur sa route entre Don Bosco et la MDS de Vouziers, l’agent est victime d’un accident de la circulation à 13h10 ; sera-t-il couvert dans le cadre d’un accident de travail puisque la DGSD affirme qu’entre 12h30 et 13h15, il n’y a pas de travail effectif !? Le diable est dans les détails…

 

Le jour ou la question se posera effectivement, il sera trop tard !

 

Pour beaucoup d’entre nous, nomades au plus près des usagers, cette nouvelle organisation n’est pas compatible avec les missions qui nous sont confiées.

 

Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas en rigidifiant l’accessibilité des services du Département  à la population que les conseillers départementaux se feront réélire.

 

En ne regardant pas les réels besoins des administrés, on ne risque pas de leur apporter de réelles réponses.

 

Le service public ne sera jamais rentable, il coutera de plus en plus cher ! C’est la vie….et la vie n’a pas de prix !

 

 

 

 

***************************

Tag(s) : #SPECIAL CONSEIL GENERAL, #SPECIAL CONSEIL DEPARTEMENTAL

Partager cet article

Repost 0