Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Témoignage d'un policier :

"Ce qui compte, pour ces politiques, c'est que le soir des manifestations, à la télévision, on ne parle pas des revendications mais des dégâts causés par les casseurs.

C'est un calcul cynique, immonde. C'est ce qui fait qu'aujourd'hui, moi, policier, je hais plus le préfet de police que les casseurs. J'ai plus d’animosité envers une hiérarchie qui malgré un affichage de fermeté, ne nous donne pas les ordres nécessaires pour bien faire notre travail envers le casseur. (Le casseur), lui, ne ment pas sur ce qu'il est. Les consigne donnés sur le terrain , ce sont des choix politiques, pas policiers. Elles servent les intérêts des politiques, pas des citoyens."

Partager cet article

Repost 0