Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Amiante dans les Collèges Ardennais

Suite à cet article du jeudi 30 mars dans La semaine des Ardennes, La CGT du Conseil Départemental comprend l’inquiétude de Karine FUSELIER et le manque d’information de nos différentes administrations.

Qui prendra la décision de fermeture d’un collège, qui est dans les cartons depuis de nombreuses années ?

La CGT a toujours dénoncée le manque d’investissement dans nos vieux collèges qui se dégradent naturellement (lettre déclarative en CHSCT, article blog avec photos, etc …), nous pensons que ce manque d’investissement est volontaire pour pouvoir fermer administrativement l’établissement (Ex :collège Frenois).

Un classement national sur les dépenses de fonctionnement et les dépenses d’investissement avait été fait sur les années 2008 à 2012 et le département des Ardennes était classé bon dernier. On nous met en avant que les collèges sont à moitié remplit alors que nous sommes dans les moyennes nationales.

Voilà un an maintenant que la CGT a lancé une alerte amiante dans les collèges Ardennais, le 18 mars en Comité technique, la CGT demande au Président, un CHSCT extraordinaire sur le risque amiante dans les collèges.

Aujourd’hui sur la forme, les choses, avancent (2 CHSCT, 2 experts, un groupe de travail amiante, un flyer, réactualisation des DTA, convocation des chefs d’établissement et remise du DTA…).

Mais pour autant sur le terrain, rien ne bouge ! Le risque a été évalué dans le DTA (Dossier Technique Amiante) de chaque collège, mais personne au Conseil Départemental ne veut prendre de décision, isoler ou de fermer une zone dangereuse clairement indiquée dans le DTA, avant d’éventuels travaux.

C’est pourtant la seule conduite a tenir, ce qui devrait être fait et depuis longtemps, car plus on attend, plus le risque est important de développer une maladie liée a l’amiante.

Le Département a débloqué 50 000 euros et choisit un expert d’une entreprise privé qui donnera son point de vue en priorisant les travaux et par la même occasion passera dans chaque collège informer les agents ATTE sur le risque et la manière de nettoyer les locaux. Marché N.2017-55

Suite à une demande en CHSCT, les organisations syndicales ont eu accès aux DTA de chaque collège, et après en avoir fait la lecture, il en ressort de nombreuses interrogations : on nous avait dit qu’il n’y avait pas de matériau de la liste A dans les collèges (flocage, calorifugeage...), or, nous avons découvert que deux établissements avait encore ce genre de matériau hautement cancérigène, repéré en 1996, aujourd’hui ces matériaux sont toujours en place et ça ne choque pas notre Président ! Ni le service environnement du travail !

De plus ces DTA et leurs fiches récapitulatives sont pour la plus part incomplètes, elles comportent toutes :

  • un paragraphe 3, EVALUATION PERIODIQUE, aucune remarque, néant.
  • Le paragraphe 4 TRAVAUX DE TRAITEMENT, qui doit rappeler les travaux réalisés dans l’immeuble et liés à la présence d’amiante, comme le désamiantage, idem, néant.

Où sont les travaux de désamiantage du collège de Rimbaud (liste A, note 1), le désamiantage de Rimogne, Nouvion, Vouziers, Sault les Rethel, Vrigne aux bois, ect … tous ces travaux devraient être mentionnés. Aucune trace !!!! Pourquoi ?

Même le collège de Carignan, souvenez-vous des gros titres dans l’Ardennais, il n’y a rien, tout cela, n’est pas très sérieux.

La facture, elle, elle est sérieuse 60 000 euros pour remettre à jour ces DTA.

L’amiante servira-t-elle au découpage de la carte scolaire ?

Partager cet article

Repost 0