Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La CGT dénonce depuis le début de la VH, et en amont de cette VH, les conditions du déneigement. Un collectif des agents appelé "déneigement en Ardennes" a même été créé pour attirer l'attention des élus bien sûr et des usagers des routes. Une partie du réseau routier a été abandonnée et nous avons vu poser des panneaux "route non salée et non déneigée" obligeant certains automobilistes à faire parfois des dizaines de kilomètres en plus pour rejoindre leur travail ou leur lieu d'habitation. 

 

Malgré un hiver relativement serein, certains automobilistes se sont trouvés bloqués par le verglas ou la neige, obligeant certains à passer la nuit dans leur voiture au milieu des bois (Sécheval), au mieux à être hébergé chez des inconnus (Les Mazures, Rocroi, Givron). La côte de Les Mazures a été bloquée, de même dans le sedanais. Malgré les dires et écrits de la DIE beaucoup d'accidents ont eu lieu, mortel dans le rethélois à Arnicourt (hélas...) Tout ça parce que le Directeur des Routes a voulu prouver qu'il était possible de réduire le salage et le déneigement. Mais aussi parce que l'entreprise URANO n'a pas voulu donner suite à ses engagements au motif que la situation était trop dangereuse !

 

Est-il vrai que pour les agents du Conseil Départemental la situation était plus simple ? Non bien sûr !!!! Mais ces agents publics, dont on a supprimé d'un coup de crayon le travail de déneigement, (vous savez ceux qu'on veut supprimer lorsqu'on est élu pour aire soi-disant des économies...) étaient formés, avaient une parfaite connaissance de leurs circuits, était aguerris à ce genre de situation. Or cette année la privatisation a retiré une grande partie du travail de déneigement des routes départementales. Nos "décideurs" ont décidé de façon unilatérale de donner à l'entreprise URANO la responsabilité de nombre de kilomètres de déneigement. Des centres d'exploitation de proximité ont été supprimés et d'autres vont l'être encore toujours contre l'avis des agents et de la CGT. Nombre de camions et de lames de déneigement (saleuses) ont été vendues parfois à l'étranger... L'argent de vos impôts est parti sans tambour ni trompette et remplacé par des camions appartenant à URANO (privé) pas du tout adaptés aux conditions hivernales

Or est arrivé ce qui devait arriver : le 15 juin 2017 l'entreprise URANO a jeté l'éponge, a mis la faute sur le dos des personnes chargées de déclencher les interventions. Facile lorsqu'on ne veut pas dire que le dégagement des routes est trop difficile. Dans le genre "c'est pas de ma faute, ce sont les autres qui appellent trop tard" on ne fait pas mieux. Ce serait risible si la vie des usagers n'était pas en cause. Or nous parlons bien de personnes, de désenclavement, des Ardennes et des Ardennais.... Comment attirer dans un département qui n'est pas circulable dès que l'on constate qu'il y a un peu de neige ou du verglas. Pas étonnant que les Ardennes sont en déclin dans ces conditions ! Avec le passage de Directeurs des Routes successifs, le déneigement et le salage se restreint de plus en plus. Va-t'il falloir rester chez soi lorsqu'il y a de la neige ou aller bosser avec des pelles et un matériel de survie pour le cas où...

 

Le Sieur URANO est venu, le 15 juin à agresser verbalement un agent des Routes, à proférer des insultes et des menaces envers cet agent. Dans le genre "c'est pas de ma faute, c'est les agents (TIVH)  qui nous appellent trop tard" on n'a jamais fait mieux. Bref Pascal URANO va-t'il agir une fois de plus selon sa loi et en toute impunité ? Ou bien cette époque est-elle révolue ?

 

Avec beaucoup de doutes et d'interrogations, nous suivons la suite de cette triste affaire que nous avons pourtant dénoncée avant qu'elle se produise tant il ne fallait pas beaucoup de jugeote pour deviner que ça allait mal se passer !!!

Le calabrais se rebiffe !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :