Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Face à certains agissements que l'on nous signale, nous remettons cet article en tête de blog... Un rappel, mais surtout un avertissement !!!


Le harcèlement moral au travail a été défini comme un ensemble d'agissements répétés "qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte aux droits du salarié et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel " (loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002).











Le harcèlement moral peut se manifester sous différentes formes. Citons notamment :


  le harcèlement gratuit et pervers, pour simplement détruire
le harcèlement mis en oeuvre pour "pousser dehors" un salarié, encontournant ou non les procédures de licenciement
le harcèlement stratégique, utilisé dans le cadre d'une logique de gestion, pour mettre en concurrence les salariés afin d'améliorer leur productivité.

Pris isolément, ces agissements hostiles peuvent sembler anodins. Mais leur répétition au quotidien peut affecter gravement la personne et avoir des répercussions importantes sur sa santé, physique et psychologique. On peut le considérer comme une forme de violence interne à l'entreprise. Mais tous les comportements agressifs, tous les conflits, toutes les pressions ne relèvent pas du harcèlement.


Il n'y a pas de profil type du harcelé. Contrairement à une opinion répandue, les victimes ne sont pas forcément des personnes fragiles. Selon Marie-France Hirigoyen, "les harcelés sont généralement des "grandes gueules" ou pour le moins des fortes personnalités... La victime, c'est en fait bien souvent celui qui résiste, notamment à ses collègues... mais aussi à son supérieur hiérarchique, ou encore à la pression de ses subordonnés." Homme ou femme, jeune embauché, cadre nouvellement promu ou ancien approchant de la retraite, personne n'est à l'abri d'un harcèlement dans son entreprise. 

Dans tout les cas ce sont des situations à dénoncer.

Le harcèlement moral a toujours existé en milieu de travail, mais cette notion a été introduite dans le Code du travail, et sa répression dans le Code pénal ,par la loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 et principalement dans l'article  L. 122-49 du code du travail.

Le Harcèlement en chiffre  ( çà fait peur tout de même )

Le harcèlement moral est devenu en France un délit spécifique depuis 2002.  Durant l' année juridictionnelle 2006, les Conseils de prud'hommes ont traité 250.000 litiges. Des condamnations ont été prononcées dans un quart des affaires.
Actuellement, les publications de spécialité estiment que 2 millions de salariés sont victimes de harcèlement moral au travail, 500.000 subissent un harcèlement sexuel. Parmi les secteurs d'activités concernés, l'administration vient en premier. Le coût annuel des accidents du travail, des maladies professionnelles et de la maltraitance s'élève à 70 milliards d'euros pour l'État et les entreprises.
Conséquences du harcèlement sur l’emploi :

60,6% de maladie prolongée
18,1% déqualification fonction
• 
5,3% licenciement pour faute
• 
3,2% démission
• ...               (Source : enquête PEZE)



 

Tag(s) : #VOS DROITS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :