Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La loi sur l’extension du travail du dimanche applicable depuis mercredi dernier n’a pas fait la démonstration d’une réponse à un changement des modes de vie, loin s’en faut.

Bien au contraire, les quelques magasins qui ont ouvert leurs rideaux ce dimanche sont pour l’essentiel issus de grands groupes, pour lesquels cette loi constitue une nouvelle aubaine pour déréglementer les conditions de travail.

Par cette loi, le patronat des grands groupes, le gouvernement et à sa tête le Président de la République, entendent modeler une société à leur image, et non répondre à des besoins dits « nouveaux » des consommateurs et des salariés.

Une nouvelle brèche est ouverte dans l’égalité de traitement entre les salariés. Ce n’est pas seulement le sexe, la couleur ou encore la qualification qui sont visés, mais le territoire ou le secteur d’activité qui marque une nouvelle différence entre salarié, différence reconnue par le conseil constitutionnel.

Cette loi permet aux entreprises d’opposer les générations entre elles pour déstructurer la société dans ce qu’elle garde comme valeur de solidarité, de complémentarité.

Pour la Cgt, la démonstration est faite que l’unique objectif de cette loi vise à accroître une individualisation des salariés. Elle n’a pas vocation à répondre aux attentes, mais de forcer à de nouveaux modes de vie.

La Cgt demande l’abrogation de cette loi.

Elle demande également l’ouverture de réelles négociations pour déterminer les secteurs d’activité où le travail du dimanche est nécessaire au bon fonctionnement de la société et les conditions dans lesquelles il doit s’effectuer ce jour là.

Avec plus de 160 000 signatures déposées au ministère du travail, dans les préfectures, la Cgt entend poursuivre son action pour permettre à ce que le dimanche puisse être une journée de repos commune à tous les salariés, retraités et demandeurs d’emploi.

La Cgt va contacter les autres organisations syndicales, qui s’étaient prononcées contre le travail du dimanche, dans leur déclaration commune du 26 mai 2009, pour examiner unitairement tous les recours possibles pour remettre en cause le contenu de la loi.

La pétition en ligne contre le travail du dimanche est disponible ICI.



Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :