Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Huit semaines de chômage sont à nouveau prévus à l'usine Porcher de Revin. Cela figure à l'ordre du jour d'un CCE qui se déroulera le 29 septembre.

 

Dans notre édition du dimanche 13 septembre, nous nous interrogions sur l'avenir de l'usine Idéal Standard, appelée communément « Porcher » à Revin.
A ce moment-là, nous avions essayé d'interrogerlla direction locale mais sans succès.
Or hier, nous avons appris que l'usine allait chômer durant deux mois, et ce à partir de la fin de l'année.
Faute d'avoir eu confirmation de cette nouvelle auprès de la direction locale, nous avons obtenu ce communiqué de presse émanant du groupe Ideal Standard : « Dans la continuité du comité central d'entreprise ordinaire, un CCE extraordinaire est convoqué pour le 29 septembre. Figure à l'ordre du jour un projet de réduction temporaire de la durée de travail et de chômage partiel, afin de faire face à un contexte économique qui demeure difficile cette année. En particulier, l'usine de Revin serait temporairement fermée du 7 novembre au 3 janvier 2010 (6 semaines de chômage partiel, puis des congés comme prévu lors de nos réunions du début d'année) afin d'aligner la

production au niveau de commandes qui reste exceptionnellement bas en 2009. Ce projet sera soumis ensuite au CE de Revin pour avis ».
Autrement dit, les 160 salariés de l'usine resteraient à la maison (sauf la maintenance). L'usine doit normalement produire 32 000 pièces par mois, en temps normal, actuellement, elle en est à 12 000, certains mois, c'est même plus bas.
Pourtant à l'heure actuelle, les ouvriers travaillent d'arrache-pied, ils doivent répondre à de nombreuses commandes, mais celles-ci sont semble-t-il très limitées dans le temps.
Nous avons tenté de joindre à plusieurs reprises, Marie-Claude Moriau, secrétaire du CE pour avoir son commentaire, malheureusement nous n'avons pas réussi.
En cette année 2009, Porcher avait déjà dû chômer 12 semaines, s'ajoutent à présent ces huit nouvelles semaines. Voilà qui ne va pas redorer le blason de l'économie locale.

 

Source l'union



Tag(s) : #LES ARDENNES EN DETRESSE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :