Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Conseil Général vient d’attribuer au CSSA une subvention exceptionnelle de 450 000 €, en plus des 150 000 € déjà consentis.

Si a la CGT nous sommes pour aider les associations sportives, quelles qu’elles soient, nous nous interrogeons sur l’opportunité d’accorder en cette période de crise une telle somme à un club professionnel.

Alors qu’il y a à peine une semaine lors de la réunion sur l’attribution des titres-restaurants, Mr Meyer nous parlait de contexte économique difficile, ce que nous ne contestons pas loin de là . Nous trouvons qu’accorder la valeur de quasiment une année de budget titre-restaurant à un club de football est bien loin de l’idée d’économie évoquée.

La CGT pense qu’augmenter la valeur faciale du titre-restaurant de 0.60 € à leur charge ne devrait pas causer un énorme souci, cela ne représente annuellement moins que la moitié de la subvention exceptionnelle accordée au CSSA.

Loin de vouloir nous immiscer dans les décisions du Conseil Général, le syndicat CGT aurait aimé qu’une telle somme soit plutôt consacrée aux agents qu’il emploie. Cela correspondrait à ce qu’il nous dit souvent,  « nous voulons que les agents se sentant bien chez nous ».

Avec 0.8% d’augmentation de salaire en 2009, la crise, les agents du Conseil Général la ressente de plus en plus, sans parler de leur entourage … une petite prime aurait été la bienvenue, surtout après les augmentations conséquentes des impôts fonciers et locaux et avec les fêtes qui approchent et qui risquent d’être bien moroses en cette période où les prix soi-disant indexés du gaz risquent encore d’augmenter.

À moins que l’on nous accorde une réduction substantielle chez Mercédès pour couvrir le manque à gagner ?

Tag(s) : #SPECIAL CONSEIL GENERAL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :