Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La direction de l'entreprise Raguet peaufine le plan de reclassement décidé en juin dernier. Les 73 salariés concernés sont, aujourd'hui, connus.

 

Un peu plus d'un mois après la reprise du travail, 73 des 185 salariés œuvrant à Bogny-sur-Meuse et Monthermé pour l'entreprise Raguet ont reçu en fin de semaine dernière des propositions de reclassement de la part de leur direction.
Cette mesure fait suite au dépôt de bilan prononcé par le tribunal de commerce de Sedan le 4 février 2009 et aux deux périodes d'observation attribuées à cette PME qui devra encore rendre des comptes devant cette même juridiction en février 2010 pour obtenir une prolongation d'activité.
Dans le cadre de cette procédure, Philippe Castel, le PDG de la SA, et Me Renaud Stackler, l'administrateur judiciaire, ont mis en place, le 17 juin dernier, un plan de sauvegarde passant par une importante vague de suppressions d'emplois.
Et on est arrivé, aujourd'hui, à l'heure de l'application concrète de cette mesure.
26 licenciements secs
Trente-huit personnes accepteraient les propositions de départ volontaire qui leur ont été faites par courrier. Dont vingt et une par le biais du FNE. Par ailleurs, neuf possibilités de reclassement interne ont été ouvertes pour des salariés acceptant de travailler à Monthermé à la forge, au traitement thermique et au parachèvement. Les réponses sont à

adresser avant le 8 octobre à la direction. Si ce plan est suivi par les 47 employés concernés, on aboutirait alors à 26 licenciements secs.

Source l'Union
Tag(s) : #LES ARDENNES EN DETRESSE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :