Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

hausse-piece.jpg

 

 

 

Gaz et électricité, logement, mutuelles, transports, impôts locaux, offres "triple play", tabac… c’est un déluge de hausses — très supérieures au taux d'inflation — des «dépenses contraintes» qui tombe sur les Français alors que la crise continue de sévir et que les salaires ne suivent pas.

 

L'addition devrait être salée. En 2011, les tarifs d'assurance vont augmenter entre 3,5% et 8% pour les habitations et entre 2,5% et 4,5% pour les automobiles, révèle ce mardi le quotidien Les Echos.

«Les assureurs, qui avaient préparé le terrain depuis plusieurs mois déjà, annoncent les uns après les autres des majorations tarifaires», souligne le journal économique. Les hausses «sont plus salées en multirisque habitation, où le poids des événements climatiques est à nouveau très lourd avec la tempête Xynthia et les inondations du Var», précise le quotidien.

«Si nous connaissons en 2011 une troisième mauvaise année de suite, ces hausses ne seront pas suffisantes pour que le marché revienne à l’équilibre technique», nuance Jacques de Peretti, directeur général délégué d’Axa France, cité par le quotidien. Axa prévoit d'augmenter ses tarifs en assurance dommage (automobile, habitation, entreprises) de 3% en 2011 à l'échelle du groupe, avait-il annoncé en novembre.

En automobile, la Maaf a fait état d'un relèvement de ses cotisations de 2,5% en moyenne en 2011, tandis que MMA doit les augmenter de 3%, la Maif de 2,5% et la Macif de 2,9%. En habitation, la hausse doit atteindre 3% pour Maaf, 4% pour MMA, 3,5% pour la Maif et 4,6% pour la Macif.

(Source : Le Parisien)

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :