Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plus de 200 personnes s'étaient rassemblées pour venir soutenir les 8 inculpés accusés d'avoir dégradé la vitrine de l'UMP lors de la manifestation contre le nouveau système des retraites le 28 octobre.

Ce soutien massif, sans aucune animosité, où seul un désir de justice était présent, n'a manifestement pas suffit.

 

CGT Conseil General Ardennes proces inculpes 28 octobre (11

 

CGT Conseil General Ardennes proces inculpes 28 octobre (6)

 

CGT Conseil General Ardennes proces inculpes 28 octobre (5)

 

La salle d'audience était manifestement trop petite pour accueillir tout le monde.

L'accusation au terme d'un débat bien peu convaincant, essaya d'apporter du grain à moudre à un procureur général qui tant bien que mal essaya de "diaboliser " les faits reprochés à nos 8 camarades. La vidéo filmée par la police elle aussi peu convaincante, a fini par nous convaincre de l'absurdité de la situation.

 

Malgré une défense menée de main de maître par les quatres avocats de la défense, Maître Médeau, Delgenès, Touchon et Le borgne, aidés de documents bien plus probants (photos et vidéo montrant l'agressivité des forces de l'ordre), la justice a une nouvelle fois montrée sa préférence pour les riches et son dédain du petit peuple.

 

C'est à plus de minuit que sont tombées les sanctions ....

 

En effet 6 des manifestatnts ont été condamnés de 3 à 8 mois de prison avec sursis,un autre à cent heures de Travail d' Intéret Général, et le dernier à un an de prison ferme.

 

Où est la justice dans cette décision ? Où est-elle quand ce sont des personnes qui défendent leur droit à la retraite qui sont injustement condamnés. Où est elle lorsqu'en à peine 4 mois, elle se permet de boucler un dossier jusqu'au jugement, et qu'elle met des années à instruire  des procès comme Fourniret par exemple? Ou pour condamner les exactions des patrons voyous ...

 

les personnes présentes étaient fortement dépitées, et l'on entendait dans leurs propos leur déception et leur incompréhension !!!!!

Malheureusement quand la politique s'est invitée à ce procès, le fait que ce soient des vitrines de l'UMP n'est pas étranger à un jugement pris à la và vite et qui ne tient pas compte des preuves manifestes amenées par la défense.

 

Les avocats de la défense ont dors et déjà décidé de faire appel. Espérons que le tribunal de Reims se montrera plus conciliant et moins orienté !!!

 

 

CGT Conseil General Ardennes proces inculpes 28 octobre (7)

 

CGT Conseil General Ardennes proces inculpes 28 octobre (10

 

CGT Conseil General Ardennes proces inculpes 28 octobre (8)

 

 

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :