Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A notre entrée dans le salon Charles de Gaulle, quel fut notre étonnement de voir  que l’administration avait sorti les grands moyens .

En effet jamais tant de monde n’avait été convié à participer au CTP.

On peut dire que niveau administration la mobilisation générale avait été déclarée, on avait sorti l’artillerie lourde, les troupes fraiches et dans leurs habits d’apparats. Sans doute dans le but d’impressionner vos représentants du personnel .

S’il nous ont étonné par leur nombre, ils ne nous ont nullement impressionné, il en faudrait bien plus, et ce qui nous impressionne le plus, ce sont des dossiers bien ficelés ou justement nous n’avons pas grand-chose à reprocher, ce qui est loin d’être, dans le cas présent….


Il faut dire qu'’il y avait du grain à moudre, la DISA, les finances, l’évaluation, le CET …….


Le CTP a commencé sur les « chapeaux de roue » avec des discussions  sur le compte rendu du précédent qui ne convenait pas du tout (VOIR ARTICLE) . Bien évidemment nous avons a nouveau protesté et avons refusé de l’adopter !



POUR LA DISA …. LE SUJET SENSIBLE DU JOUR.


Nous avons senti B.HURE très tendu, voir agressif à certains moments, allant même jusqu’à déclarer  « nous ne sommes pas là pour en débattre » à une question pertinente de la CFDT

La CGT tient à signaler que le rôle des représentants du personnel, ne se limite pas à lui sourire béatement, nous laissons ce rôle à certains de ses collaborateurs, et que si moins accaparé par sa fonction de sénateur, il avait participé plus souvent aux derniers CTP, il aurait pu se rendre compte que les discussions étaient âpres entre représentants du personnel et administration, afin de défendre aux mieux les intérêt des agents et des Ardennais.

Nous espérons qu'au moins il se mord les doigts d'avoir voté le report de la retraite de 2 ans, il nous trouvera sur sa route ces 2 années de plus !!!!


Nous n’allons pas vous expliquer à nouveau tous les points négatifs de cette restructuration, chacun d’entre vous a  pu le constater aisément en consultant les projets successifs sur intranet. Les nombreuses questions aux non-réponses, ou avec une grande approximation le prouve amplement !


Ce que nous regrettons c’est que cette restructuration soit sans ambition, et ne tienne compte qu'’en partie des réalités du terrain et de l’enjeu qui attend la DiSA dans les années futures .

Nous avons également souligné que plus de 2 ans de préparation  avec l’aide de 2 cabinets aux couts exorbitants pour en arriver à un « éléphant qui accouche d’une souris » était une totale abérration. Voilà de l'argent bien mal employé, une fois de plus diront les langues bien attentionnées !


Nous aurions aimé , tout comme la CFDT un report de cette restructuration d’au moins 6 moins afin d’y apporter  des améliorations … REFUS obstiné de l’administration !!!!!! On se demande pourquoi ? Ne pas vouloir avouer s'être trompé peut-etre ? Un abus d'orgueil ?


Pourtant en à peine un mois et 3 réunions avec les syndicats, des choses essentielle avaient été évoquées et améliorées ….  Ces éléments n’étaient que l’expérience des agents et le résultat de leurs nombreuses interrogations !!!  Pourquoi ne pas avoir continué dans ce sens ?

Les explications « bafouillantes » de la Directrice de la DISA, à devoir expliquer cette restructuration sans queue ni tête et remplie d’incohérences, ne nous a que conforté dans notre sentiment d’un beau gâchis, dont les agents et les Ardennais vont subir les conséquences dans les années qui viennent.


Malgré que ce projet est désormais entériné par le vote sans faille de l’administration ( faut surtout pas contrarier sieur Huré), la CGT sait que rien n’est joué définitivement, et que dans l’avenir les agents sauront se mobiliser face aux conséquences malheureuses qu'’aura inévitablement cette nouvelle organisation . Sans mettre plus de moyens humains, il ne pouvait en être autrement.


L’ensemble des organisations syndicales a opposé un vote négatif après d'âpres débats !!!!


 

NOUVELLE METHODE D’EVALUATION


La CGT a souligné l’extrême lourdeur des nouvelles règles sensées régir l’entretien d’évaluation …

Une lourdeur exceptionnelle, des critères souvent exagérés, vont aboutir inévitablement à des demandes de révisions en CAP .

Nous avons aussi souligné l’importance de la confidentialité souvent négligée dans les rapports .

Nous avons également souligné la difficulté a voir « la frontière » entre favorable et défavorable, l’objectivité étant très difficile à réaliser, d’autant plus que c’est aussi une question de personne.

 

 

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

 

Comme nous l'avions souligné (voir article), les nouvelles dispositions du CET vont dans le bon sens ..

Moins de contraintes dans le dépot et le retrait des jours mis sur ce CET.


La CGT tient tout de même a préciser que ce n'est pas le Conseil Général qui a décidé de ces améliorations. Il ne fait que mettre en application les nouvelles lois parues à ce sujet.

 

Pour la CGT, par conte, la monétisation de ces jours épargnés, aurait sans doute pu être possible dans certains cas particuliers, mais le Conseil Général ne le veut pas !!!

Ce n'est pourtant pas des sommes mirobolantes !!!!!


 

 

LA SUITE DU COMPTE RENDU DANS QUELQUES TEMPS

Tag(s) : #SPECIAL CONSEIL GENERAL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :