Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

educateur-cgtcg08-cg08-syndicatcgtardennes.jpg

« La réorganisation de notre collectivité est terminée » : c’est en substance le message de Monsieur Guillaumin lors de ses vœux début Janvier. 


Et bien au Conseil général c’est comme avec le produit vaisselle : « Quand y’en a plus y’en a encore !!!! »

 

                  Les équipes d’éducateurs qui gèrent actuellement l’AED (Action Educative à Domicile) ont toujours fait partie intégrante de la MAAS (Mission Accueil et Accompagnement – ex PPP) et comme dans tous les services du CG ; ils essayent de répondre au mieux aux besoins des usagers malgré le manque de moyen et la lourdeur des nouvelles procédures (qui n’en finissent pas d’être évaluées).

 

Les responsables de la Direction des Solidarités (ex DISA) envisagent  de transférer ce service au sein de la Mission Enfance Parentalité à compter du 1er octobre, et créer ainsi un Mega-Pôle « Protection de l’Enfance ».

 

Vu de loin, cette démarche pourraient sembler cohérente : rassembler dans un même service tout ce qui concerne l’Enfant. Mais cette vision trop simpliste montre que nos responsables chargés de la stratégie ne connaissent pas le travail de terrain. Comme d’habitude, cette décision se prend sans concertation et les agents AED craignent fortement :

 

·         Une confusion de la part bénéficiaires et des partenaires sur nos missions de prévention et de protection,

 

·         D’intégrer une mission déjà en difficulté avec laquelle ils n’ont pas de liens fonctionnels,

 

·         De devoir soulager les équipes « suivi de placement » et délaisser la «prévention» au profit du « judiciaire »,

 

·         De devoir composer avec une double hiérarchie (MAAS et Enfance Parentalité),

 

·         Perdre le lien fort et le partenariat existant avec les Assistantes Sociale Polyvalentes,

 

·        .Bref : un travail de moindre qualité

 

Les agents AED des 4 territoires sont unanimes et dénoncent  le manque de pertinence de cette réorganisation. Une rencontre de l’ensemble de ces agents est programmée dans les prochains jours…

 

                Au delà de l’AED, ont sent poindre à nouveau la volonté d’organiser le travail social par spécialisation, au détriment de la polyvalence. L’argument avancé par la Direction : c’est d’  «  être cohérent avec les Politiques Sociales (Enfance, Personnes âgées, insertion) telles qu’elles ont été définies lors de la réorganisation ».

La MAAS n’ayant pas de politique sociale de référence, on se demande ou est la cohérence !

 

********************

Tag(s) : #SPECIAL CONSEIL GENERAL

Partager cet article

Repost 0