Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Depuis plusieurs années déjà, nous trouvons qu’il se passe de drôles de choses au sujet des diverses formations disponibles au sein de notre belle administration. Que ce soit les critères d’attribution, la réalité de ces formations par rapport aux besoins , ou le suivi fait et ce qui en résulte (ah, les fameuses habilitations qui n’existent pas ou plus !!!!) …….

Mais là imaginez un agent, demandant au service formation les dates correspondantes à une formation réalisée……. et qu’on ne la retrouve pas ????????????  Étonnant non ??????? …. Et que cet agent-là, sûr de sa bonne foi insiste et se fasse  rabrouer comme si le manque de suivi était de son fait.

Imaginez également que cela soit arrivé à un pauvre agent, bien peu au fait des procédures, et lassé de se voir sans cesse contester ses droits les plus élémentaires….. Et bien, nous aurions eu beaucoup plus de mal à connaître cette histoire.

Fort heureusement c’est à un représentant du personnel, fort connu pour son caractère et sa pugnacité à faire avancer les choses dans le bon sens…… Et qui bien évidemment ne peut laisser croire à cet interlocuteur qu’il puisse s’octroyer des droits qu’il n’a et n’aura jamais…..

Même si cette formation est sans intérêt (oui, vous ne rêvez pas, c’est ce que le formateur lui-même lui laisse entendre !) ces journées de formation sont très importantes en effet elles peuvent fortement influer  pour une promotion en CAP…….. et si ces journées ont été “égarées” pour notre agent, elles l’ont vraisemblablement été pour tout le groupe de cette session de formation...


Puisqu’à ce sujet on nous raconte de bien belles fables, la CGT afin égayer un peu l’atmosphère a, elle aussi décidé de raconter cette lamentable histoire sous forme de fables bien connues de tout un chacun……

Nous allons donc reprendre  « le contexte » de l’échange de mail, agrémenté de notre vision personnelle de ces malheureux agissements.

 

  1. 04 décembre 9h03 ….. l’agent étant demandeur d’un renseignement sur la date d’une formation il se montre obligeant, bien poli…… ( Interprétation du Corbeau et du Renard de La fontaine)

"Hé ! bonjour, Monsieur du service formation.
Que vous êtes joli !
Que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage

Se rapporte à votre plumage,

Vous êtes le Phénix des hôtes de ce Conseil Général. "

 

 

  1. 04 décembre 09h49  …… réponse rapide, comme quoi quand on veut on peut …… ou que la flatterie exerce sur certains un état proche de l’extase (Interprétation du Corbeau et du Renard de Lafontaine)

A ces mots le Monsieur du service formation ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.


  1. 04 décembre 09h53  ……. Mince ! lla réponse ne correspond pas …..  Non, Madame  l’agent se trompe, elle n’a pas suivie cette formation pourtant suivie avec le Monsieur susnommé  !?!?!? ( Interprétation de la Cigale et la Fourmi de La Fontaine)

L’agent, ayant cherché sa formation tout  l’été
Se trouva fort dépourvue
Quand la réponse fut venue :
Pas une seule trace de véracité

Dans les mails échangés !

 

  1. 06 decembre 2012, 13 décembre 2012, 04 janvier ,15 janvier ,08 février 2013  l’agent cherche désespérément au beau milieu d’une forêt de mails, une réponse à l’envoi de ses mails au Monsieur du service Formation.... Nous savons que c’est la période hivernale, y a-t-il hibernation du personnage ? ( Interprétation du rat qui s’est retiré du monde de La Fontaine )

 

Dans un endroit des Ardennes
Se retira loin du tracas.
La solitude était profonde,
S'étendant partout à la ronde.
Notre ermite nouveau subsistait là-dedans.
Il fit tant de pieds et de dents
Qu'en peu de jours il eut au fond de l'ermitage
Le vivre et le couvert : que faut-il davantage ?

Laisser les tracas aux autres était devenu son adage.

 

  1. 8 février 2013  09h11…… Réveil ! Ou retour de celui-ci …. Fort peu aise qu'on puisse ainsi oser lui demander des comptes….. 2 mois de silence et de recherches n’ont pourtant abouti à rien de sa part  … (Interprétation de la Montagne qui accouche de La Fontaine)

Quand je songe à cette Fable
Dont le récit est menteur
Et le sens est véritable,
Je me figure un agent
Qui dit : Je suis meilleur que les autres gens
C'est promettre beaucoup : mais qu'en sort-il souvent ?
Du vent.

 

  1. 8 février 2013 09h23  ….. L’agent ne comprends pas quon puisse ainsi « égarer » des journées de formation et s’étonne du ton de la réponse qui n’est quun dédouanement d’une erreur sous prétexte d’un travail important. ( le Geai paré des plumes du Paon de La Fontaine)

 

Un Paon muait ; un Geai prit son plumage ;
Puis après se l'accommoda ;
Puis parmi d'autres Paons tout fier se pavana,
Croyant être un beau personnage.
Quelqu'un le reconnut : il se vit bafoué,
Berné, sifflé, moqué, joué,
Et par Messieurs les Paons plumé d'étrange sorte
Même vers ses pareils s'étant réfugié,
Il fut par eux mis à la porte.
Il est assez de geais à deux pieds comme lui,
Qui se parent souvent des dépouilles d'autrui,
Et que l'on nomme plagiaires.

 

 

 

Il est de plus en plus courant au sein de notre belle administration de ne pas reconnaître ses erreurs…. Pourtant c’est l’apanage des grands !!!!

Mais ce qui est grave, c’est lorsqu’on essaie de se cacher derrière l’impudence, cela en devient vulgaire…

Et bien mince… flûte... à la CGT nous n’aimons pas que l’on nous raconte des pipeaux ….

Il existe certainement des formations destinées à savoir se tenir en société ou au travail, nous la recommandons à ceux qui ont de tel soucis…  

Sinon la CGT a d’autres moyens pour faire connaître la vérité !!!

Tout d’abord dire au DGSD que certains se prenant pour une grenouille voudraient se faire plus grosse que le bœuf et n’hésitent pas dans leur ego a considérer les agents comme des moins que rien !!!

A parler de harcèlement quand notre agent posait juste une question... Harcelé....? Mais non, Monsieur du service formation, vous confondez questionnement poli avec harcèlement !

C’est à rire de tout si la DRH se met à employer ce mot que notre Administration refuse d’inscrire dans son vocabulaire. C’était imaginer que l’agent, ainsi rabaissé au rang de “”harceler” se tiendrait tranquille et abandonnerait ses recherches.

C’était ignorer que certains agents sont lassés de faire face à tant d’absurdités, se demandant dans quel monde vivent certains, et sont encore assez utopistes pour se démener contre l’absurdité.

 

Car il y en a d’autres aussi………..


 

 

ET PUISQUE CES PERSONNES AIMENT RACONTER DES FABLES ……. EN VOICI UNE DE NOTRE ACABIT QUI MALHEUREUSEMENT TIENT PLUS DE LA VERITE !!!!!!

 

Tous les jours, une petite fourmi arrivait en avance au bureau, et se mettait au travail. Elle produisait et elle était contente.

Le chef, un lion, s'étonna que la fourmi travaillait sans supervision. Si elle produisait autant sans supervision, ne produirait-elle pas encore davantage si elle était supervisée ?

 Il recruta un cafard qui avait une grande expérience en tant que superviseur et qui rédigeait de magnifiques rapports. La première décision du cafard fut de mettre en vigueur un pointage des entrées et des sorties de la fourmi. Tout de suite, le cafard eu besoin d'une secrétaire pour l'aider à préparer les rapports et... Il recruta une araignée, qui, en plus, constitua à des archives et un contrôle des communications téléphoniques.

 Le lion fut enchanté par les rapports du cafard et lui demanda en outre des graphiques décrivant les taux de production et l'analyse des tendances pour les présenter dans des réunions.

 C'est alors que le cafard fit acheter un ordinateur ainsi qu'une imprimante laser et... Recruta une mouche pour gérer le service informatique.

 La fourmi, naguère productive et épanouie, se désespérait de cet univers de papier et de réunions qui lui bouffait tout son temps.

 Le lion en conclu que le moment était venu de créer le poste de responsable du secteur où la fourmi travaillait.

 Le poste fut confié à une cigale, dont la première décision fut d’acheter un tapis et un fauteuil ergonomique pour son bureau. La nouvelle responsable, la cigale, eut aussi besoin d'un ordinateur et d'une assistante (qui venait de son service précédent) pour l'aider à préparer un plan stratégique d'optimisation du travail et de contrôle du budget pour le secteur où travaillait la fourmi qui, à ce stade, ne rigolait plus et qui était chaque jour un peu plus en colère.

 Ce fut à cette époque que la cigale convainquit le patron, le lion, de l'absolue nécessité de réaliser une étude climatique sur l’environnement de travail.

Après avoir étudié les charges de travail, le lion s'aperçut que le secteur au sein duquel la fourmi travaillait ne produisait plus comme auparavant ; il recruta le hibou, un consultant prestigieux et renommé, pour réaliser un audit et proposer des solutions.

 Le hibou passa trois mois dans les bureaux et produisit un énorme rapport, en plusieurs volumes, qui concluait : « il y a beaucoup de personnel dans cette entreprise... ».

 


BIEN EVIDEMMENT NOUS AVONS AVERTI LE DGSD OFFICIELLEMENT

 

cOURRIER-dgsd.JPGCLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR LIRE AU FORMAT PDF

Tag(s) : #SPECIAL CONSEIL GENERAL

Partager cet article

Repost 0