Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

182469_111887308885840_100001937138557_96946_8262161_n.jpg

 

 

Lors de la manifestation du 28 octobre contre la réforme des retraites, qui réunissait des milliers de personnes à Charleville, des incidents ont éclaté suite à des provocations par les forces de police qui devaient protéger le local de l'UMP. Le procès, initialement prévu le 27 janvier a été repoussé au 24 février.


Le Comité de solidarité et de défense des manifestants inculpés qui regroupe des associations (le CRO, la  Ligue des Droits de L'homme, Attac 08, l'association des anciens salariés Lenoir et Mernier- LCAB, l'association des anciens salariés Thomé Génot, la FCPE), des organisations syndicales (Union locale CFDT de Bogny sur Meuse et du canton de Monthermé, UD CFTC métallurgie, Cheminot CGT, CGT-FAPT (Poste et télécommunication), UNSA personnel Mairie de Charleville et CCS, SUD Rail), CGT de la CPAM des ardennes, des organisations politiques (NPA 08, POI 08, MRC 08, PCF 08, PG 08, PS 08, Europe Écologie Les Verts) appelle à un rassemblement

Jeudi 24 février à 13 h

devant le tribunal de Charleville Mézières.

 

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, une pétition est lancée : vous pouvez la signer en ligne http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N5508

Un soutien financier peut être apporté en adressant un chèque à l'ordre de CARPA à l'adresse de la Ligue des Droits de l'Homme, BP 246 - 08103 Charleville Mésières Cedex.

 

SOYONS NOMBREUX A VENIR SOUTENIR NOS CAMARADES


 

Voici enfin la vidéo que la police d’État avait tentée d’interdire à la diffusion.

Voici donc la preuve que les manifestants n’avaient aucune attitude agressive et que c’est seulement suite à des jets de gaz lacrymogènes que les manifestants ont réagi en brisant la vitre de l’UMP.

Il s’agit donc bien d'une provocation policière destinée à casser le mouvement social et la défense du droit à la retraite à 60 ans.

Maintenant des questions se posent :  A qui obéissaient les forces de l’ordre ? qui avait intérêt à filmer précisément les manifestants à cet endroit ? pourquoi les policiers en civil se montraient-ils agressifs parmi les manifestants ? pourquoi avoir voulu cacher les preuves à décharges pour les manifestants arrêtés ?

Espérons que la justice apportera des réponses jeudi, et que les manifestants inculpés seront relaxés.


 


 

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :