Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

philippedum_prenez-soin-de-vos-vieux-pendant-la-canicule.jpg

 

 

L’UFC-Que choisir dénonce la hausse du reste-à-charge pour les ménages, mais aussi du coût de la santé pour les plus de 60 ans.


La semaine dernière, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, se félicitait que « la somme qui reste à la charge des ménages » (dans le domaine de la santé – NDLR) soit une des « plus faibles d’Europe ». Un satisfecit que ne partage pas Alain Bazot, président de l’UFC-Que choisir. À la veille de la présentation du budget de la Sécu pour 2012, ce dernier n’a pas manqué de réagir : « Ce n’est pas honnête. Le gouvernement dit que ce qui reste à payer par les ménages diminue, mais il ne prend pas en compte la hausse des cotisations des mutuelles. » L’an passé, chaque Français a dépensé 665 euros pour se soigner, soit 95 euros de plus qu’en 2006. « Le coût de la santé augmente deux fois plus vite que les revenus », précise Alain Bazot. Et la situation risque de s’aggraver encore, du fait de la hausse de la taxation des contrats des complémentaires santé, qui aura forcément un impact sur les ménages, quoi qu’en dise le gouvernement. Au 1er octobre prochain, ces taxes représenteront en effet 13,27 % des cotisations.


L’UFC-Que choisir s’inquiète particulièrement des seniors. Une population qui, selon Mathieu Lescot, chargé de mission santé à l’UFC-Que choisir, présente « le plus de risque de démutualisation ». Les tarifs dépendant de l’âge, leurs cotisations sont plus chères. L’association estime qu’en 2011, les prix des contrats, à garanties inchangées, ont augmenté de 11,8 % pour les plus de 60 ans. Selon l’analyse de 335 contrats, leur cotisation atteint en moyenne 90 euros par mois, soit 5,8 % de leurs revenus. Un poids dans leur budget deux fois plus élevé que pour le reste de la population. Toujours selon l’UFC-Que Choisir, le taux d’effort des seniors pour se payer une complémentaire pourrait atteindre au moins 8,9 % d’ici à 2020.


A. C.

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0