Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

injustices-277x300.gif

 

 

 

Il n'y a pas pour l'UMP de petits profits pour ses amis, mais pas non plus lorsqu'il s'agit de taxer les salariés et les familles.

 

Cette semaine, une taxe de 35 euros, issue d'une loi de finances rectificative adoptée en juillet dernier, doit entrer en vigueur. Elle concerne toutes les saisines de la justice en matière administrative, sociale (les affaires soumises par exemple au tribunal des affaires de Sécurité Sociale), civile (donc notamment toutes les affaires de divorces ou de gardes d'enfants), prud'homale. Des centaines de milliers d'affaires au total, concernant au premier chef des travailleurs licenciés, des familles désunies, des assurés sociaux en litige avec la Sécurité Sociale...

Dans une situation où l'égalité devant la justice est déjà mise à mal depuis des années par la faiblesse de l'aide juridictionnelle, cette taxe est une véritable provocation et sera un empêchement insurmontable pour des centaines de milliers de citoyen-ne-s qui ne pourront payer cette somme !

Le gouvernement allie l'injustice sociale au cynisme lorsqu'il prétend que cette taxe est destinée à financer l'intervention de l'avocat en garde à vue.

Tout au contraire, c'est à une revalorisation substantielle de l'aide juridictionnelle qu'il faut donner priorité.

 

L'UMP a trouvé là un bon moyen pour se vanter qu'en France il y a de moins en moins de délits .... évidemment s'il faut payer pour se faire justice !!!!!!

De plus n'est ce pas "criminaliser" celui qui porte plainte de bon droit  ?

 



Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :