Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

cgtcg08-cg08-ardennes-cgt-salaire-deputes.jpg

 

 

 

 

Austérité pour tous en Europe ? Certainement pas nous répond Myeurop qui constate que les parlementaires des pays de l'Union savent préserver leur pouvoir d'achat, surtout en temps de crise !




Alors que les députés des pays de l'Union Européenne votent à tour de bras des mesures d'austérité qui vont frapper de plein fouet leurs populations, ceux-ci brandissent le populisme, lorsqu'il qu'il est question de la moindre baisse de leurs indemnités.

On notera d'ailleurs la forte mobilisation des députés UMP pour repousser un amendement, cosigné par 32 députés et défendu par le cumulard UMP, Lionnel Luca, visant à réduire de 10% les indemnités des députés en 2012.

Mais la France est-elle un cas isolé en Europe ? Et bien, il est temps de le découvrir en lisant l'étude pertinente de Myeurop qui a comparé la rémunération de nos députés avec celle de leurs confrères italiens, grecs, anglais, allemands. Sans oublier nos très chers députés européens.

Dans l'ensemble nous explique Myeurop, chiffres à l'appui, il fait bon être parlementaire dans ces pays. Au delà de quelques baisses constatées en Italie, d'un gel des indemnités en Grande Bretagne, et l'habituel rigorisme allemand, on constatera que les députés grecs qui ont baissé drastiquement les salaires des fonctionnaires, on refusé une baisse de leurs ressources et vivent même très bien !

Et quid des députés européens direz-vous ?

Et bien l'étude de Myeurop leur fait une place particulière, dans la mesure où : « (...) Ils se sont voté coup sur coup, début 2010, et derechef, en mars 2011, deux augmentations de 1500 € chacune de leur dotation mensuelle (...) » Ce qui est assez choquant mais les députés européens les ont justifiées par : « (...) l'augmentation de la charge de travail issue des nouvelles compétences héritées du Traité de Lisbonne (...) » et surtout parce que : « Les dépenses des parlementaires européens - salaires, frais de voyage, bureaux et rémunération des assistants représentent environ 25 % du budget annuel de 1,5 milliard d'euros du parlement européen (...) »

Au delà du fait que leurs indemnités sont élevées

Indemnité mensuelle brut : 7.956,87 €.
Indemnité mensuelle pour frais divers: 4.299 € par mois.
Dépenses de personnel : 21 209 € par mois.
Remboursement des billets avions (en classe affaire) ou train (en 1ère classe)
Indemnité forfaitaire de voyage en Europe : 4 243 € par an

Ils perçoivent des indemnités pour exercer ce mandat, mais une autre fois pour faire leur travail de parlementaire. En effet : « (...) Le Parlement leur verse une indemnité forfaitaire de 304 euros par jour de présence aux réunions officielles des organes du Parlement dont le député est membre qui sont organisées à l’intérieur de la Communauté européenne (... ) »

Ce qui, résume Myeurop, pour un eurodéputé : « (...) présent à la séance plénière mensuelle à Strasbourg et autre réunions de groupe ou de travail à Bruxelles, soit une vingtaine de jours par mois, peut coûter au Parlement européen, hors frais de transport et d'hébergement, près de 40 000 euros par mois (...) » Rappelons au passage qu'ils sont au nombre de : « 736 (...) que le traité de Lisbonne prévoie de faire passer ce nombre à 751 en 2014 (...) »

Ces chiffres sont d'autant plus étonnants et choquants que dans les parlements de chaque pays de l'Union une idée fait son chemin : La flexibilisation à marche forcée du marché du travail.

On aura soin, d'ailleurs, de lire : « Les cours de questions sociales du forum des étudiants de Sciences Po - Le marché du travail nécessite-t-il davantage de flexibilité ? » pour s'en rendre compte.

Flexibilité qui est déjà en oeuvre en Allemagne, en Grande Bretagne, en Grèce et au Portugal et va l'être rapidement en Espagne et en Italie. Et, est proposée en France par les libéraux de l'UMP.

Mais là, pas question pour ceux qui y sont, ou vont y être soumis, de s'opposer à : une mesure nécessaire à la compétitivité des pays. L'avenir de la démocratie est certainement à ce prix !

 

source

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :