Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/476/4765083/remboursement-dette-budget-rigueur-devoile-ni-L-vT0GTK.jpeg

 

Retraites

François Fillon a annoncé que l'application du passage de l'âge légal de départ en retraite à 62 ans allait être avancée d'un an, à 2017. « Nous proposons d'avancer d'un an le passage de l'âge légal à 62 ans, en fixant la cible à 2017 au lieu de 2018 », a expliqué le Premier ministre, précisant que cette mesure allait « se traduire par quelques mois d'activité supplémentaire pour les générations nées entre 1952 et 1956 ». Merci pour tous ceux qui vont en souffrir

Niches fiscales

François Fillon a annoncé la poursuite de « l'effort de réduction des niches fiscales », avec des mesures devant générer « 2,6 milliards d'économies », dont la suppression du dispositif Scellier. « Nous continuerons à la faire de manière transversale avec l'augmentation du rabot mais également de façon ciblée sur les niches les plus coûteuses qui ont en partie contribué à pousser à la hausse les prix du logement. Le dispositif Scellier, déjà recentré pour 2012, sera purement et simplement supprimé », a-t-il déclaré en présentant le nouveau plan d'austérité à la presse.

Salaire du président de la République

La mesure, à valeur d'exemplarité, fera-t-elle oublier les folies des débuts ? Après une augmentation de 140% en 2007, le faisant passer d'environ 8 000 euros bruts à 16 544 euros (indemnité de base), le salaire du président de la République est désormais gelé.

Les ministres sont, eux aussi, invités à se serrer la ceinture. En 2007, leur rémunération avait également été révisée à la hausse : 16 544 euros net pour le Premier ministre (indemnités de base), 10 849 euros pour les ministres.

Aux salaires du président et des ministres, il faut ajouter des indemnités de résidence et de fonction non imposables qui arrondissent largement les fins de mois......  LA CRISE N'EST PAS LA MËME POUR TOUS

 

Assurance maladie

François Fillon a annoncé lundi que la progression des dépenses de l'assurance maladie serait ramenée à 2,5% à partir de 2012, au lieu de 2,8%. « Nous avons décidé de ramener l'Ondam, c'est-à-dire la progression des dépenses de l'assurance maladie à 2,5% à partir 2012 au lieu des 2,8% qui avaient été initialement fixés », a expliqué le Premier ministre.

« En matière de maîtrise des dépenses de santé, c'est un effort supplémentaire de 700 millions d'euros qui sera accompli », a indiqué François Fillon, sans préciser quelle part de ces économies serait liée à la baisse de l'Ondam. Ce dernier est fixé chaque année dans la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) et se présente sous la forme d'un taux d'évolution des dépenses à respecter.

TVA

François Fillon, a annoncé le relèvement du taux réduit de TVA de 5,5% à un taux intermédiaire de 7% « sur tous les produits et les services à l'exception des produits de première nécessité, notamment l'alimentation ». « Je serai très attentif aux produits les plus sensibles qui bénéficient actuellement de ce taux réduit : ainsi les équipements et les services à destination des personnes handicapées ne seront donc pas concernés par la hausse », a précisé le Premier ministre.

Prestations sociales

Le Premier ministre a annoncé que la revalorisation des prestations sociales hors minima sociaux et revenus de remplacement serait gelée à 1% pour 2012-2013, soit le niveau de la croissance espéré par le gouvernement.

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0