Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette analyse de la nouvelle grille indiciaire fait le calcul du gain réel obtenu par les agents. En effet, puisque la valeur du point est gelée, la CGT calcule la réalité du gain en intégrant l’inflation et le versement obligatoire de la garantie individuelle de pouvoir d’achat (GIPA). La GIPA instaurée (contre l’avis de la CGT) est versée aux agents bloqués en fin de grade et sans progression de carrière. Avec l’écrasement de la grille sur le SMIC puis le gel du point d’indice, lbeaucoup des agents la touchent. En réalité la réforme consiste en une transformation de la GIPA en points d’indices !

 

Au final, le compte n’y est pas : malgré les apparences, pas plus pour les agents en bas de la catégorie qui vont au mieux passer à 102% du SMIC au lieu de 101%, que pour les «privilégiés» du haut pour lesquels l’augmentation ne sera pas supérieure à un point d’indice !!!!

Échelle 3 : adjoint 2ème classe

La durée de la carrière : 22 ans au lieu de 30 ans, la durée des échelons est diminuée.  

Les gains indiciaires : chaque échelon augmente de sept points (et les 7 et 8 de huit points). Le dernier échelon n’augmente que de trois points.

Les gains réels : Il n’y a de gain réel que jusqu’au 7ème échelon actuel (indice 315 à 102 % du SMIC). Par ailleurs le gain de quatre points au 10ème échelon sera perdu lors du passage au 11ème échelon (13 points au lieu de 17).

Échelle 4 : adjoint 1ère classe

La durée de la carrière : 26 ans au lieu de 30 ans, la durée des échelons est diminuée jusqu’au 9ème échelon (sauf le 1er échelon dont la durée est maintenue) et un 12ème échelon est créé,  accessible au bout de 4 ans.

Les gains indiciaires : chaque échelon augmente de huit points jusqu’au 6ème échelon puis l’augmentation varie de un à sept points. Seul le 12ème échelon bénéficie également de huit points.

Les gains réels : ils ne vont que jusqu’au 5ème échelon. Le 12ème échelon nouvellement créé va simplement diminuer le montant de la GIPA versée en 2014, si le point d’indice continue d’être gelé.

 

Échelle 5 : adjoint principal 2ème classe

La durée de la carrière : 26 ans au lieu de 30 ans, la durée des échelons est diminuée jusqu’au 10ème échelon (sauf les 1er et 3ème échelons dont la durée est maintenue) etun 12ème échelon est créé accessible au bout de4 ans.

Les gains indiciaires : jusqu’au 5ème les gains indiciaires sont de l’ordre de dix points. Ensuite ils s’échelonnent entre un et 9 points(au 9ème). Le 12ème échelon bénéficie également de dix points. 

Les gains réels : compte tenu de l’ancienneté des agents qui changent de grade, les 5 premiers échelons ne sont presque pas utilisés. Le 9ème échelon gagne cinq points mais on perd huit points d’indice au passage au 10ème échelon (neuf points au lieu de dix-sept). Il n’y a donc aucun gain réel.

Comme pour l’échelle 4, le 12ème échelon nouvellement créé va simplement diminuer le montant de la GIPA versée en 2014, si le point d’indice continue d’être gelé.

Échelle 6 : adjoint principal 1ère classe

La durée de la carrière : 30 ans au lieu de 33 ans, la durée des échelons est diminuée jusqu’au 5ème échelon et un 9ème échelon est créé accessible au bout de 4 ans.

Les gains indiciaires : le 1er échelon augmente de huit points, les suivants de un à cinq points. Le passage au 9ème échelon implique une augmentation de vingt sept points.

Les gains réels : Le premier échelon de l’échelle 6 n’est pas utilisé. Aucun gain réel pour cette échelle.

Seuls les personnels techniques pourront accéder, avant le 1er janvier 2015, au 9ème échelon de l’échelle 6, sommet de la catégorie, pour un gain réel de huit points au lieu de vingt sept.

 

 

grille-indiciaire.JPG

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR LIRE LE TABLEAU AU FORMAT PDF

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0