Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.ouest-france.fr/of-photos/2009/11/19/SIGE_DESSIN_apx_470_.jpgLa Cgt renouvelle sa critique du grand emprunt dont le Président de la République a annoncé le lancement le 14 décembre.

La Cgt réaffirme son hostilité à un endettement supplémentaire de l’Etat de plus de 20 milliards d’euros alors que les cadeaux fiscaux aux contribuables les plus riches, n’ont cessé de s’accumuler depuis 2 ans. Quelle logique alors que le Président de la République annonce une nouvelle phase d’amputation des crédits pour le fonctionnement des services publics ?

Il existait d’autres manières de mobiliser l’argent disponible sans alimenter à nouveau la croissance financière. La Cgt a fait des propositions en ce sens.

L’absence de tout volet social dans cet emprunt est préoccupante. Comme si l’on pouvait préparer l’avenir en ignorant les besoins sociaux, les exigences de qualification, l’amélioration des conditions de travail, la satisfaction des besoins de santé publique… Cet emprunt passe bien à côté d’une dimension essentielle qui devrait plus que jamais structurer la politique de dépense publique. La France a besoin de moins de slogans et attend, à la place, une vraie politique globale du travail et de l’emploi.

La Cgt comme elle l’a indiqué à l’issue de son congrès, fera tout dans les prochaines semaines pour imposer des priorités sociales et financières qui répondent aux attentes des salariés et aux besoins du pays.

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :