Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

gaz-cgtcg08-cg08-syndicat-cgt-ardennes-08.jpg

 

 

 

Après la très faible revalorisation du SMIC, la hausse des tarifs du gaz, même limitée à 2%, est un nouveau coup de canif dans le pouvoir d’achat des français. Elle aggrave la situation déjà alarmante de 3.8 millions de familles en précarité énergétique.

Depuis 2004, année de la privatisation de Gaz de France, le prix du gaz a augmenté de 60 % dont 20% entre avril 2010 et avril 2011. Depuis, le groupe GDF Suez a versé 3.3 milliards de dividendes en 2012 à ses actionnaires, ce qui représente un taux de distribution de 83 %. La hausse du prix du gaz sert donc à augmenter les dividendes des actionnaires, et pas à autre chose !

Actionnaire à 35 %, l’État peut s’opposer, au conseil d’administration, aux décisions abusives et contraires au développement d’un vrai service public, et aux besoins des populations.

Mais le fera-t-il ? Car il est actionnaire à 35%, et cela lui rapporte plus de 1,1 milliards d'euros en dividendes ? Grave dilemme de l'Etat "Capitaliste" !

Pour la CGT, il faut une réappropriation publique de Gaz de France, pour lui redonner son rôle de service public, en faisant baisser les prix.

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :