Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

matthieu_montages_hollande_hue_14_juillet-9f761-cd934.jpg

 

Alors que les agents de la Fonction Publique ont manifesté en masse le 15 mai à l'appel de toutes les organisations syndicales représentatives, le gouvernement répond par une baisse des cotisations retraites ! 
Ce dispositif réduit encore les ressources de la protection sociale et avec cette mesure le taux de cotisation sociale salarial sera différent selon le niveau de rémunération où l'on se situe. 
Par cette mesure, le gouvernement introduit une différence de traitement entre les agents. 
En effet, si une partie des fonctionnaires va, au 1er janvier 2015, « bénéficier » d'une baisse des cotisations retraite, tous les fonctionnaires, à la même date, vont subir une nouvelle hausse de 0,4 % liée aux réformes des retraites de 2010, 2012 et 2013. Mesures qui d'ailleurs continueront en 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020 !

Ce gouvernement reste sourd aux revendications des fonctionnaires et fait de la valeur du point un élément quasi marginal de la Fonction publique. 
Pour ne s'en tenir qu'à deux exemples, en dépit des pseudo-mesures bas salaires, le sommet de la première échelle de la catégorie C finit aujourd'hui à 15 % au-dessus du SMIC ; il y a 20 ans, ce même sommet se situait à 41 % au-dessus du SMIC ! 
Et la fin du premier grade de catégorie B est aujourd'hui à 56 % au-dessus du SMIC alors qu'il y a 20 ans, elle se situait à 83 % !

Les fonctionnaires, les cheminots peinent à se faire entendre alors qu'il suffit à quelques patrons (qui se sont appelés eux-mêmes les pigeons) ou à quelques « bonnets rouges » de manifester pour obtenir gain de cause. Le mouvement de la « manif pour tous », n'a eu besoin que d'une manifestation pour que le gouvernement recule !

Qui a dit qu'il n'y avait plus de lutte des classes ? Faisons de tous les jours un temps fort de revendications et préparons une rentrée sociale « bouillante » !

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0