Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

contrattravail-cgtcg08-cg08-syndicat-CGT-ardennes-08.jpg

 

 

Le 3 août 2012, le Figaro a relancé la campagne de la droite et du patronat contre les 35 heures. Il est évident que ce n’est qu’un début et que les salariés vont devoir se mobiliser pour se défendre.

Dans l’éditorial intitulé « les 35 heures, une l’horreur économique », c’est un véritable bombardement « d’idées reçues » et de contrevérités qui sont assénées. Les 35 heures, en plus d’être « une horreur économique » :

  • - Auraient désorganisé certains services publics, comme celui des hôpitaux.
  • - Auraient freiné l'augmentation des salaires.
  • - N’auraient jamais résolu le problème du chômage dans notre pays : le partage des tâches ne libèrerait pas d'emplois.
  • - Auraient plombé notre compétitivité depuis plus dix ans alors que la mondialisation est impitoyable.
  • - Auraient coûté une fortune à l'État, plus de 20 milliards d'euros, qui seraient mieux utilisés à réduire nos déficits abyssaux.

Tout cela est évidemment faux !

Les 35 heures sont en réalité les conséquences d’un partage de la productivité ! Car la productivité du travail a littéralement explosé depuis l’arrivée de l’informatique dans les entreprises.

  • - Si les salaires n’ont pas augmenté, c’est que le patronat refuse de répartir équitablement les richesses produites.
  • - Si l’emploi a reculé dans tous les secteurs, c’est que:
    • => les gouvernements successifs ont le choix de ne remplacer qu’un emploi de fonctionnaires sur deux,
    • => et que les grosses entreprises ont réduit massivement leurs effectifs (ex: France Telecom-Orange: moins 50% depuis 1997).
  • - Si l’emploi a reculé dans de nombreuses entreprises, c’est que la satisfaction des exigences des actionnaires a primé sur l’intérêt général, et sur l’intérêt bien compris des entreprises.

Pour la CGT il est juste que les salariés bénéficient de l’augmentation de la productivité, et les 35 heures en sont l’un des aspects, comme l’augmentation des salaires et de l’emploi, et l’amélioration des conditions de travail en sont d’autres.  

De plus, tout le monde reconnait, dans ce contexte, que si la France a mieux résisté que d’autres pays à la crise du système, provoquée par la cupidité de certains établissements bancaires, c’est que :

  • - La répartition des richesses y est moins mauvaise qu’ailleurs,
  • - Qu’il existe la sécurité sociale, la retraite, le salaire minimum  (Smic), les miniums sociaux (RSA, minimum vieillesse, etc.)
  • - Et que, parmi ces aspects, les 35 heures ont eu un effet majeur.

La réduction du temps de travail a rapporté plus qu'elle n'a coûté !

L'introduction de l'informatique intensifie le travail, permet le développement de processus qui améliorent la qualité de service, et multiplie les sources de profits.

Mais en contrepartie elle oblige à une concentration accrue des salariés, ce qui accroît considérablement la fatigue.

Aujourd'hui, sans une augmentation des temps de récupération il serait impossible de faire face durablement à l'intensification du travail. Cela multiplierait les dysfonctionnements et les congés de maladies.

Réduire le temps de travail permet de mieux travailler, et donc "ça rapporte" !

De plus, cela a libéré du temps libre, dont les secteurs du tourisme et des loisirs ont profité; cela y a créé ou maintenu des milliers d'emplois; Donc la RTT "ça rapporte".

Mais le patronat (et la droite qui est à son service) en veut « toujours plus ». Il milite donc pour que les salariés n’aient pas le droit à une part dans la répartition de la productivité qui explose depuis une vingtaine d'années

Le patronat tire donc à boulets rouges sur les 35 heures, comme il milite parallèlement pour la suppression du Smic, pour la retraite à 67 ans, contre les minimums sociaux, etc, sous des prétextes qui sont fallacieux !

Tour le monde a compris la cupidité de ses motivations, et son offensive ne trompera personne !

Salariés: syndiquez-vous !

 

source

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0