Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du syndicat CGT du Conseil Départemental des Ardennes

Le blog du syndicat CGT du Conseil Départemental des Ardennes

Actualités de l'activité du syndicat CGT du conseil Départemental des Ardennes. Venez nous rencontrer tous les mercredis de 9h a 12h au local syndical : 4, place Gaston Defferre à Charleville 03.24.27.19.94


La grève ..... diabolisée, mais indispensable !!!!!

Publié par Syndicat CGT CG08 sur 2 Février 2012, 18:17pm

Catégories : #INFOS SYNDICALES

cgtcg08 cg08 ardennes 08 greve

 

 

 

 

Chaque année à cause des grèves, ce sont presque deux millions de journées de travail de perdues, ce qui coûte à la nation prés de 700 millions d’euros. Mais vous devez être au courant, nos médias le répètent assez souvent. Par contre ce que vous ne savez peut être pas, c’est que le stress au travail, dû aux nouvelles techniques managériales, c’est plus de trois millions et demi de journées perdues et l’addition frôle les 1,5 milliards ! Dans les deux cas, grève ou stress, le responsable est rarement le salarié.

Si une grève ne gène personne, elle ne sert à rien, mais le gouvernement joue sur le thème de la prise en otage, transformant les syndicalistes en terroristes. Les salariés ne font jamais grève par plaisir, c’est souvent la dernière solution pour se défendre. Ce sont les mauvaises décisions politiques ou patronales qui sont responsables de  cette «prise en otage». Malheureusement, c’est celui qui détient le monopole des médias qui donne l’image de la grève dans un conflit social.

Trouver un nouveau moyen de contestation pour défendre ses droits n’est pas évident. Les salariés sont précarisés, et beaucoup sont tellement désabusés qu’ils n’envisagent aucune action. Ils se laissent exploiter sans lutter. Et puis aussi dans notre société individualiste, certains laissent les autres se battre à leur place. Si la revendication aboutit, ils en profiteront, sinon ils n’auront rien perdu.

On peut faire la grève du zele, c’est à dire à tour de rôle de façon à perturber la production et le fonctionnement du système. Dans beaucoup de domaines chaque salarié est tributaire d’un autre, un seul qui s’arrête peut en empêcher deux ou trois de travailler. Dans certaines entreprises la grève du zèle peut être efficace, il suffit d’appliquer à la lettre toutes les directives, et autres règles de sécurité. Si on observe jusqu’au perfectionnisme ces règlements, la productivité peut être réduite de manière significative.

Certains préconisent d’aller retirer notre argent des banques, en laissant seulement ce qui est nécessaire pour les prélèvements automatiques. Mais Cantona a déjà lancé cet appel, et sans relais des syndicats ou de partis politiques l’initiative a fait un flop. On peut aussi faire la grève du porte monnaie, c’est-à-dire acheter le strict minimum et ne faire aucune course les fins de semaine.

Les Indignés, sont en train d’innover une nouvelle forme de contestation, occupation d’espaces publics, débats et campements sur place. Ils plaident pour une réelle démocratie, et ne veulent pas d’intervention politique. Mais peut-on conduire un mouvement revendicatif sans le politiser ? Ne pas le politiser, n’est ce pas prendre le risque de se faire manipuler par des personnes qui émergeront et qui ensuite rejoindront un parti en négociant quelques avantages ?

Pour se préparer à la grève, il faut économiser chaque mois une petite somme, de façon à tenir une grève le plus longtemps possible, c’est le prix de sa liberté ! Rien n’est inéluctable, tout est question de rapport de force. Mais comment se fait-il que ceux qui sont exploités par le système, le soutiennent ? Simplement par obligation, car en prônant une société de propriétaires, on crée surtout une société d’endettés. Lorsque la majorité de son salaire disparaît dans des crédits et des prélèvements divers et variés, difficile de faire grève, difficile de construire un puissant mouvement social. Ceux qui s’enrichissent en dormant ont encore de belles nuits devant eux !

 

«A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitable les révolutions violentes»… J.F.Kennedy

Commenter cet article

sylvain 03/02/2012 10:22


pour faire bouger tout ce monde ,bon courage....ça se plaint ,ça critique mais ça avale les décisions sans manifester.....


délai de carence d'un jour lors des arrêts maladie;  ça vous dit?je suis sûr que beaucoup d'agents n'ont pas encore lu la nouvelle sur intranet...tous les acquis partent tout
doucement,sournoisement...et du jour au lendemain sans prévenir...

Syndicat CGT CG08 03/02/2012 14:19



Et oui sylvain .... mais nous espérons que cela va changer ..... c'est pour cela aussi que nous nous battons !!! ..........



Shark Aussi 02/02/2012 19:42


Ahhhh quelque chose en préparation ?

Archives

Articles récents