Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

pouvoir-d-achat.jpg

 

 

Comment économiser l'eau, l'électricité, le gaz, le pétrole ? Dans un
système capitaliste, il suffit d'augmenter leur prix, cela pénalisera les plus
pauvres et n'empêchera pas les plus riches de gaspiller les ressources de la
planète. Ce qui augmentera encore les inégalités.


Il faut en réalité déterminer les besoins de chacun par rapport aux membres
de la famille vivant sous le même toit. Ensuite il faut établir un prix planché
assez bas pour que chacun puisse avoir accès à l'eau et l'énergie. Dans un
deuxième temps il faut taxer de manière exponentielle tout dépassement, de
façon que même pour ceux qui ont les moyens, le barème soit dissuasif, afin
de mettre fin au gaspillage. Si la sanction n'est pas dissuasive par rapport aux
revenus, cela revient à ajouter une inégalité à une autre


Évidement, pour arriver à cela il faut une décision politique, et tant qu'il y
aura connivence entre les politiques et les décideurs du CAC 40 c'est
impossible. Pour éviter que des intérêts privés ne prennent en otage les
citoyens, il faut donc créer un pôle public de l'eau et de l'énergie.


L'eau ne peut pas être privatisée, elle est là gratuite, dans les ruisseaux, les
lacs, les fleuves. EDF/GDF a été bâtie avec de l'argent public. L'industrie
pétrolière a entre autre bénéficié du soutien militaire aux dictatures mises en
place pour défendre ses intérêts. Les infrastructures et la recherche sont
financées par l'Etat, et les bénéfices disparaissent dans les poches des
actionnaires ! Ce sont des biens communs qui appartiennent à tous les
citoyens, payés par nos impôts. Personne n'a le droit de s'approprier ce qui
appartient à tous !


Le système capitaliste est plein de contradiction ; en effet, il conçoit
parfaitement que certains gagnent plus, sans limitation de salaire, mais trouve
logique qu'une amende soit égale pour tous. Dans ce cas elle est dissuasive
pour les plus faibles et n'a aucun effet sur les plus riches : nous ne sommes
donc pas égaux devant la loi ! Les contraventions et amendes diverses
devraient être indexées sur nos revenus, afin d'avoir le même effet sur tous !
Une contravention à 90 euro n'aura pas le même effet sur un smicard que sur
le conducteur d'une Ferrari, et une amende de 5000 euros peut bouleverser la
vie d'un ouvrier, mais laisser indifférent un PDG du CAC40 !


La classe dirigeante privilégiée s'arroge des droits qu'elle n'a pas, sur des
prétendues valeurs méritoires, ou sur sa naissance comme la noblesse de
l'ancien régime ! L'égalité des droits n'a de sens que lorsque cette égalité est
réelle et a les même effets quelque soit notre situation sociale.


La notion de bien commun est indissociable du vivre ensemble, c'est une
condition de stabilité d'une nation. La droite veut nous entrainer sur le débat
de l'identité nationale qui est une référence bourgeoise, par rapport à l'identité
sociale qui est une référence prolétaire. Derrière ce débat tronqué au départ,
la bourgeoisie veut faire vibrer la fibre patriotique afin de détourner les
français des vrais problèmes : faire croire que l'on est tous égaux derrière la
même bannière pour faire accepter les différences sociales en accentuant les
différences ethniques. Diviser pour mieux nous manipuler !

 

«La nature crée des différences, la société en fait des inégalités.»
T.B. Jelloun

 

Source

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :