Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est ce qu'on reçu les 10% des plus pauvres de la richesse nationale entre 1998 et 2008, alors que les 10 % les plus riches ont disposé de 31,7 %.
 

En dépit du ralentissement de la croissance, la France continue à s’enrichir. Entre 1998 et 2008, le revenu global des ménages après impôts et prestations sociales s’est accru de 260 milliards d’euros en termes réels (inflation déduite). Mais cette richesse a été largement captée par une minorité.

Au cours de ces dix années, les 10 % les plus pauvres ont reçu 2,8 % de l’ensemble de la richesse nationale, alors que les 10 % les plus riches ont disposé de 31,7 %. Une part 11,3 fois plus importante. Si l’enrichissement était réparti de façon égale, chaque tranche de 10 % de la population aurait dû recevoir 26 milliards d’euros : les 10 % les plus pauvres ont touché 7,3 milliards, les 10 % les plus riches 82,7 milliards. Au total, les 40 % les plus démunis ont reçu seulement 22 % de l’ensemble des revenus.

 

 

cgtcg08-cgt-cg08-ardennes-redistribution.gif

 

 

 

 

 

"Si les grands nous paraissent tels, c'est que nous sommes à genoux. Levons-nous !"
(James "Jim" Larkin - Syndicaliste - Irlande)

 

 


Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :