Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

image-tract-7-9-2010.png

 

 

 

Pourquoi ?


Les « polypensionnés », relevant de plusieurs régimes de retraite, sont très nombreux chez les fonctionnaires. Ils sont un tiers des agents dans l’Etat, mais les deux tiers dans la territoriale et l’hospitalière.
Une baisse de la pension complémentaire, de l’Arrco et de l’Agirc, sera inévitable tant que le Medef refusera une hausse des recettes de ces régimes. La CGT s’y oppose dans les négociations et dans la rue, comme le 24 février. Une telle baisse concernerait tous ceux qui verront une partie de leur retraite prise en charge par ces régimes.
Le MEDEF veut imposer une baisse du rendement (rapport valeur d’achat/valeur de service pour la pension du point de retraite), c’est-à-dire une baisse des pensions servies par l’Arrco (ouvriers, employés) et par l’Agirc (cadres). Il veut aussi la « convergence », préalable à la fusion, des 2 caisses.
Une baisse de rendement aggraverait encore la pression sur l’IRCANTEC, qui est la caisse de retraite complémentaire des contractuels de la Fonction publique. La menace de fusion Arrco-Agirc-Ircantec, est aussi, à terme, réelle.

Le Medef veut des contreparties en particulier pour proroger l’AGFF, qui finance la retraite complémentaire sans abattement avant 65 ans. Il veut réduire les droits conjugaux et familiaux. Il veut baisser la majoration de pension pour les parents de trois enfants, et baisser la pension de réversion tout en fixant l’âge de son versement à 60 ans.
Si le Medef gagnait sur ces points, la remise en cause de la majoration pour trois enfants et de la pension de réversion dans la Fonction publique serait rapide, sur le thème bien connu de l’ « alignement public-privé », mais vers le bas, et non vers le haut comme le veut la CGT.


Le lien public-privé n’est pas un slogan, c’est une réalité que vivent sur chaque sujet important les agents publics. Le statut de la Fonction publique n’isole en rien les fonctionnaires de la société dans son ensemble, sur aucun problème.

Le statut n’est pas une muraille de Chine faite pour s’isoler, mais avant tout une nécessité pour protéger l’ensemble des citoyens, en garantissant l’indépendance des fonctionnaires.

 


Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :