Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

caf-CGTCG08-CGT-CG08-SYNDICAT-08-ARDENNES.jpg

 

 

 

 

 

Une assemblée générale a confirmé la détermination des agents grévistes de la Caisse d’allocations familiales de Marseille à passer à un mouvement plus dur. Pour obtenir une vraie politique d’embauche, le bras de fer, commencé le 9 mai dernier, continue.

C’est l’une des CAF les plus fréquentées du département. Elle compte près de 390 000 allocataires. Depuis le 9 mai 2012, ses agents, qui réclament « une vraie politique d’embauche, un service public qui puisse remplir correctement ses missions  », comme le souligne Lionel Zaouti, délégué CGT, avaient opté pour des arrêts de travail de 55 minutes journaliers.
Depuis ce matin, le mouvement se durcit. L’intersyndicale CGT, UGICT-CGT, FO, SNFOCOS a appelé à des grèves de 24 heures reconductibles. Elle décrit une situation devenue ingérable, chiffres à l’appui : « Nous avons 62 000 dossiers en attente, il faudrait un minimum de 30 nouvelles embauches pour résorber ce retard et assurer un suivi sérieux des allocataires. Mais la direction n’en propose que sept à partir de juin. »
Dénoncée, également, une politique d’informatisation, aux dépens de l’humain, qui crée « un fossé désastreux entre la CAF et une population fragile et un peu perdue ».

 

N'est ce pas le rôle des fonctionnaires de défendre pour ce quoi ils sont payés ?

Le service public ....

 



Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :