Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

medecine-travail-cgtcg08-cgt-ardennes-08-syndicat-cg08.jpg

 

 

Le gouvernement sortant a signé le 2 mai 2012, paru au Journal Officiel le 8 mai, un arrêté abrogeant diverses dispositions relatives à la surveillance médicale renforcée des travailleurs.

C'est un véritable scandale ! Quel mépris contre les travailleurs, les vrais, ceux qui donnent leur santé contre un maigre salaire, et qui prennent les risques de maladies graves dans l'exercice de leur travail !

C'est, il faut l'espérer, le dernier mauvais coup contre les salariés, du Sarkozy !

Publié le 8 mai 2012 au JO, il abroge les arrêtés fixant :

  • - Les termes des recommandations prévues pour les visites médicales des ouvriers exposés aux poussières arsenicales
  • - Relatif aux termes des recommandations aux médecins chargés de la surveillance du personnel exposé aux risques d’inhalation d’hydrogène arsénié
  • - Les termes des recommandations prévues pour les visites médicales effectuées en vertu du décret no 50-1289 du 16 octobre 1950 modifié portant règlement d’administration publique en ce qui concerne les mesures particulières de prévention médicale de la silicose professionnelle,
  • - La liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale,

  • - Concernant les médecins du travail assurant la surveillance médicale des salariés exposés aux substances susceptibles de provoquer une lésion maligne de la vessie,
  • - L’article 19 du décret no 86-269 du 13 février 1986 relatif à la protection des salariés exposés au benzène,
  • - Les instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés au plomb métallique et à ses composés et les valeurs de référence des paramètres biologiques représentatifs de l’exposition de ces travailleurs à ce toxique,
  • - Les recommandations et instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés au bruit
  • - Les recommandations aux médecins du travail chargés de la surveillance médicale des travailleurs intervenant en milieu hyperbare,
  • - Les termes des recommandations faites aux médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés aux rayonnements ionisants,
  • - Les recommandations que les médecins du travail doivent observer en matière d’évaluation des risques et d’organisation des postes de travail comportant le recours à la manutention manuelle de charges ;
  • - Les articles 13 et 32 du décret no 96-98 du 7 février 1996 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l’inhalation des poussières d’amiante déterminant les recommandations et fixant les instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des salariés concernés.

Après nous avoir fait un pseudo "caca nerveux", le 1er mai, sur la défense des vrais travailleurs, le voilà qui dans son dernier acte détruit toute une série de protection des ouvriers !

Vérifiez ici ! C'est tellement gros ! Mais c'est tellement la vérité !


Arrêté du 2 mai 2012 abrogeant diverses dispositions relatives à la surveillance médicale renforcée des travailleurs

 

source

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0