Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l’image de DEXIA, banque démantelée par les gouvernements belge et français, le système bancaire qui a continué à jouer au Monopoly en spéculant sur les effets de la crise de la dette, est de nouveau moribond. 

 

Le Président Sarkozy, l’homme qui dès 2009 voulait moraliser le capitalisme (amoral de par son atavisme) pour éviter que tout ne recommence, Zorro Nicolas SARKOZY donc et Angela MERKEL  ont pris la décision de recapitaliser les banques, le premier par le Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF), la deuxième par les banques centrales des Etats. Mais pourquoi ces banques à la rue n’empruntent-elles pas sur les fumeux fameux marchés pour se refaire la cerise, comme on le demande aux Etats par l’article 123 du traité de Lisbonne   ratifié en 2007 par vous-savez-qui, et frère jumeau du Traité de Constitution Européenne rejeté par 55% des Français en 2005 ? Par exemple, la Grèce emprunte en ce moment à des taux d’usurier de 18 % !!!


Parce que et d’une façon ou d’une autre, et faut pô se voiler la face ou se cacher derrière son petit doigt,  on sait qui casquera à la toute fin : toi, moi, nous, les Peuples ! Car tant que le jeu tourne dans le bon sens, l’oligarchie mondiale encaisse les gonos et engrange la thune. Mais sitôt que les dés tournent, on s’empresse de refiler le bébé et l’eau du bain aux pauvres cons contribuables que nous sommes. Mieux dit, on privatise les bénéfices, on socialise les pertes !!! Allons-nous  encore nous laisser  tondre la laine sur le dos quand les banksters continuent leurs conneries ? Va-t-on encore nous demander de nous serrer la ceinture alors qu’il n’y a déjà plus de place pour un cran de plus ?


DEXIA détiendrait 100 milliards € d’actifs pouraves. La banque des collectivités  ainsi ruinée, la partie crédit aux collectivités territoriales serait "donnée" à la Caisse des Dépôts et Consignation et la Banque Postale. Pour le reste, on a créé une "Bad Bank", c’est-à-dire que,  à l’instar de TCHERNOBYL, on a posé un sarkophage "sarcophage" sur ces milliards de la spéculation bancaire, en espérant que le couvercle soit réellement hermétique et que les dérivés toxiques n’aillent plus contaminer le reste du Monde bancaire. Autrement dit, on s’assoit gentiment sur une fortune ! Je sais pô vous, mais moi je commence à en avoir ras la besace de voir nos ploutocrates passer leur vie dans une économie virtuelle quand la  « France qui se lève tôt » elle, vit et en chie dans une économie bien réelle en totale déliquescence.


Alors que faut-il faire ? Déjà lutter afin d’éviter ce holdup savamment orchestré. Une des propositions de la CGT est la demande d’un vaste débat  avec l’ensemble des acteurs concernés afin de mettre en place un grand pôle financier public et imposer aux banques des missions d’intérêt général et collectif, permettant la relance de l’économie par le biais de prêts aux PME-PMI, et ainsi favoriser le développement de l’emploi et des services publics dans nos territoires.


UNE SEULE ISSUE,

UN SEUL CHEMIN :

LA LUTTEbanque-humour.jpg

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :