Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

trois-freres.jpg

 

 

Le déficit prévisionnel de la Sécurité Sociale a été annoncé et une diminution
des remboursements est d’ores et déjà au programme. Penchons-nous sur le
secteur de la santé, afin d’en comprendre son fonctionnement, et d’en connaître
les acteurs.


Le Pôle Emploi, né de la fusion de l’ANPE et de l’ASSEDIC sur une idée de
Nicolas Sarkozy, compte 50.000 employés. La Sécurité Sociale (Assurance
Maladie, Assurance Vieillesse, URSSAF) compte 120.000 employés. Ces deux
organismes ont été concernés par une réforme récente a propos des
complémentaires santés. Ainsi, depuis le 1er janvier 2009, 170.000 employés
ont été contraints de résilier leurs contrats avec leurs mutuelles pour adhérer à
une "mutuelle employeur obligatoire;". Ceux qui ont des enfants ont également
été obligés d’inscrire ces derniers sur le nouveau contrat (sauf s’ils étaient déjà
ayant-droits sur le compte du conjoint via une mutuelle employeur obligatoire).
C’est une conséquence de la loi Fillon de 2003.


Etonnant, c’est le groupe Malakoff-Médéric qui a raflé la mise, obtenant d’un
coup 170.000 adhérents supplémentaires, sans compter les ayant-droits. Plus les
800.000 salariés CHR (café-hôtellerie-restauration) qui rentreront dans le
dispositif en janvier 2011… c’est encore Malakoff Médéric qui l’emporte !
Le groupe est né de la fusion de Malakoff et Médéric (d’où son nom) le 30 juin
2008, soit 6 mois avant la mise en place du dispositif "mutuelle obligatoire
employeur;" pour la Sécurité Sociale et le Pôle Emploi. Son président, un
certain Guillaume Sarkozy, est le frère de Nicolas.


Et maintenant : François Sarkozy. Pédiatre de formation, François a abandonné
la pratique de la médecine pour se consacrer à l’industrie pharmaceutique
(principalement orientée vers la gériatrie) depuis 2001. Il siège au conseil de
surveillance de Bio Alliance Pharma et est devenu le président d’AEC Partners
dont une des missions est le conseil aux fonds d’investissement.
Ajoutons à cela ses relations avec le groupe Paris Biotech Santé, l’un des
protagonistes de l’affaire de l’Arche de Zoë. Il fait partie aujourd’hui des
puissants lobbyistes de l’industrie pharmaceutique. D’ailleurs le grand plan
Alzheimer lancé par le gouvernement est un joli cadeau de quelques centaines
de millions d’euros, une aubaine pour le secteur dont il défend les intérêts.


N’oublions pas leur demi frère, Olivier Sarkozy, qui copilote l’activité
mondiale des services financiers de Carlyte Group : présent dans de nombreux
domaines d’activité comme l’aéronautique, la défense, l’énergie, ou les medias.
Dans ce groupe nous retrouvons de nombreuses personnalité comme Georges
Busch père, la famille Ben Laden ou l’ex directeur de la CIA, Franck Carlucci !


Résumons : trois frères, l’un en charge de l’exécutif, notre Président, l’un à la
tête d’un des plus gros groupe d’assurance santé et le dernier qui sert les intérêts
des laboratoires. Et un demi frère qui copilote l’activité financière d’une
multinationale qui s’infiltre de partout, réputé pour être l'un des bras armés de la
politique intrusive des États-Unis dans les économies européennes On peut donc
nourrir des inquiétudes sur l’avenir de notre système de santé, et de nos services
publics ! Leurs destructions programmées est en marche…

 

source


 

pic28685.jpg

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :