Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1915361978

 

 

Le 15 mai a eu lieu une journée de mobilisation, manifestations et grèves au sein des 3 fonctions publiques, essentiellement pour des raisons salariales ( gel de notre point d'indice) ...

La preuve en est une nouvelle fois que la mobilisation paye, puisque le gouvernement semble prêt a faire un geste...

Pour la CGT, il est regrettable que cette mobilisation n'ai pas été encore plus forte, et que les salarié(e)s semblent oublier que tout ce dont nous bénéficions (congés, primes, sécu etc..etc..) a été conquis lors de luttes qu'ont menées nos ainé(e)s ....  rien ne nous a été donné ...Ce n'est pas des acquis dont nous bénéficions, mais des conquis sociaux ....

Se plaindre ne suffit pas, compter sur les autres non plus .... seule notre capacité à nous rassembler, nombreux et nombreuses payera .... ...

Notre avenir, c'est à nous de le construire !!!!!!!!!!

 

 

SOURCE AFP

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a fait savoir lundi aux syndicats de fonctionnaires qu'elle envisageait une mesure d'allègement des cotisations salariales pour les bas salaires, a-t-on appris auprès des syndicats et du ministère. Syndicats et ministre se rencontraient pour lancer des négociations au long cours sur l'amélioration des carrières des agents, mais "la ministre a elle-même changé l'ordre du jour", compte tenu de la journée de mobilisation du 15 mai, qui a réuni des dizaines de milliers d'agents sur les salaires à l'appel de sept syndicats et de FO, a indiqué Jean-Marc Canon (CGT).

En préambule, les syndicats (sauf FO qui avait boycotté la rencontre) ont lu un communiqué commun soulignant que les agents avaient confirmé lors de cette journée "leur grand mécontentement et leurs exigences en matière de salaire". Ils ont réclamé de nouveau un dégel du point d'indice, qui sert de base au calcul des salaires de quelque 5 millions d'agents et est bloqué depuis 2010. Mais, "la ministre a confirmé qu'il ne pouvait pas y avoir d'annonce sur le point d'indice", a indiqué Jean-Marc Canon. 

"Formule alambiquée"

En revanche, elle a utilisé une "formule alambiquée" laissant entendre qu'il ne serait "pas impossible qu'il y ait des mesures pour les agents entre 1 et 1,5 smic sous forme d'une baisse de cotisations, comme dans le privé", selon le responsable CGT. Elle a "ouvert un peu une porte", mais "le contenu reste extrêmement flou",

. Selon le ministère, la ministre a indiqué que "le gouvernement réfléchissait à la façon d'adapter à la fonction publique une mesure d'allègement des cotisations salariales", afin de faire un geste en faveur du pouvoir d'achat des agents.

Le geste ne sera pas forcément à l'image de celui consenti aux agents du privé, a précisé le ministère. Dans le privé, les salariés au smic profiteront de la réduction des cotisations sociales salariales, à compter du 1er janvier 2015, soit une hausse de salaire net de "500 euros par an environ", c'est-à-dire "presque la moitié d'un 13e mois", selon les calculs du gouvernement. Cet allègement de cotisations diminuera progressivement jusqu'à 1,5 smic. Pour les fonctionnaires, une réunion annonçant les arbitrages du gouvernement dans ce dossier se tiendra "dans deux ou trois semaines", a précisé le ministère. La négociation sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations, qui devait s'ouvrir lundi, est quant à elle reportée après cette réunion, les syndicats ayant annoncé qu'ils jugeraient de son opportunité au vu des propositions faites par le gouvernement.

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0