Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

fermeture-des-blocs.jpg

 

 

 

Le Ministère de la Santé a annoncé, le 27 juillet, le report de la parution d’un décret qui prévoit la fermeture des blocs opératoires pratiquant moins de 1 500 actes par an. La ministre de la Santé a indiqué vouloir prendre le temps d’expliquer le bien fondé des projets de fermeture. Elle ne renonce donc pas à la logique de réduction de l’offre de soins dans les territoires et bassins de vie.


Néanmoins, la fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale "apprécie cette « petite reculade » comme une étape dans la mobilisation qui doit se poursuivre et s’amplifier. La résistance des personnels, de leurs organisations syndicales, avec les usagers, la population et leurs élus, peut contraindre le gouvernement à revoir définitivement sa copie."


La fédération estime que les mesures chiffrées "ne peuvent être le seul guide de l’organisation des soins. Sous prétexte de démographie médicale et de qualité, les restructurations sont menées dans l’objectif de réduire les dépenses publiques de santé et de supprimer des emplois à l’hôpital public. Parallèlement, le secteur privé à but lucratif se trouve souvent renforcé, jusqu’à se retrouver en situation de monopole pour les actes de chirurgie. La question des moyens alloués à l’hôpital demeure la clé de voûte du système." La fédération CGT entend mettre à profit la discussion parlementaire sur le Projet de loi de finances de la Sécurité sociale dans les prochaines semaines, pour "mener le débat, mobiliser pour gagner une autre logique, pour une réponse aux besoins de santé de qualité et de proximité pour tous".

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :