Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Travail_dimanche.jpg

 

 

Ceux qui sont le plus favorables au travail le dimanche, ce sont en général ceux
qui sont le moins exposés à cette contrainte. Les 15/19 ans et les 60/69 ans se
disent d’accord pour travailler le dimanche, alors que les 35/44 ans ne sont que
17%. Enfin politiquement ce sont les partisans du FN qui sont le plus favorables au
travail du dimanche.


Déjà dans la grande distribution, sur les 11 jours fériés il n’en reste que trois : le
1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier. Le 11 novembre par exemple, des
caissières viennent travailler trois heures pour 12,80 euros de plus. Et lorsqu'elles
prennent leur jour de repos en semaine, ce n’est pas à elles de le choisir, mais à
leur patron. Car le salarié ne décide de rien, les gens pensent que les salariés sont
volontaires, mais comment ne pas être volontaire quand on travaille avec des
contrats à temps partiel, et que l'on est précaire.


Il faut se battre contre l'ouverture du dimanche, car bientôt on nous dira que 5
semaines de congés c'est trop. Si tout le monde travaille le dimanche à quand les
retrouvailles familiales? Qui gardera vos enfants lorsque vous aussi vous
travaillerez le dimanche ? Il faut éviter que le travail dominical dans les magasins
ne fasse tache d'huile dans d'autres secteurs d'activités, comme les banques, les
garagistes, les magasins de bricolage ou les administrations. Peu à peu tous les
secteurs commerciaux et industriels, le bâtiment, les usines et les transports
routiers n'auront plus de jours de repos définis. Le dimanche sera un jour comme
un autre et sera payé comme un autre jour.


Pour gagner plus il ne faut pas travailler plus, il faut simplement gagner plus. Et
pour cela il faut se battre pour des augmentations de salaire, et pas pour travailler
le dimanche. De toute façon comme chacun a un pouvoir d'achat limité, ce que
vous dépensez le dimanche, vous ne le dépenserez pas en semaine. Preuve en est
que c'est plus un combat idéologique qu'économique : il faut casser le code du
travail et le jour de repos obligatoire. Il faut être à la disposition du patronat !
80% de la richesse produite disparaît dans les poches des 10% des français les
plus riches ! Les 10% dont Sarkozy défend les intérêts, et 90% des français dont
nous faisons partie se partagent les 20% qu'ils nous laissent. Plus de la moitié des
salariés gagnent moins de 1500 euros et ce n'est pas de travailler le dimanche qui
changera les choses, bien au contraire !


Venir faire ses courses un dimanche, c'est se condamner à travailler soi même le
dimanche à plus ou moins longue échéance. Et lorsque vous aussi vous travaillerez
le dimanche, il faudra venir faire vos courses un autre jour. A ce moment là on
proposera d'ouvrir les magasins la nuit, et peu à peu nous serons tous obligés de
travailler 24h sur 24 et 7 jour sur 7 ! C'est votre liberté qu'ils sont en train de
négocier ! Est-ce là le monde que vous voulez laisser à vos enfants ?
L’ouverture de magasins le dimanche est aussi une façon pernicieuse de vous
emmener flâner et vous promener dans ces temples de la consommation.
Aujourd'hui ce sont les employés des grandes surfaces qui travaillent, mais demain
ce sera vous ! Je propose donc que ceux qui veulent les magasins ouverts le
dimanche, travaillent dans ces magasins toute l’année, dimanche compris !

 

 

source

Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :